Après la rencontre de Grand-Popo : Yayi boude ses députés

Après la rencontre de Grand-Popo : Yayi boude ses députés

1
PARTAGER

Les députés Fcbe sont donc dans le collimateur de leur ancien chef Boni Yayi. La raison, la position prise à travers le contenu du communiqué final de la journée parlementaire de Grand-Popo. Ni opposant, ni « mouvancier ». C’est dans cette catégorie qu’on peut classer les députés Fcbe à la lecture du communiqué final qui a sanctionné leur première journée parlementaire tenue à Grand-Popo, mercredi 20 juillet dernier. Mais pour l’’ancien Chef d’Etat Boni Yayi, c’est une gifle, une blague de mauvais goût qu’il entend leur faire payer. Il n’est pas du tout content quant au ton et au contenu du communiqué. Lui qui, depuis l’avènement au pouvoir de Patrice Talon, voulait que « ses » députés Fcbe fassent une déclaration officielle d’opposition au régime de la Rupture ne se reconnait pas dans le communiqué final de la rencontre de Grand-Popo. En reconnaissant les mérites du pouvoir en place et en s’offrant la liberté de soutenir ou pas le régime Talon, les députés Fcbe ont attiré sur eux le courroux de leur ancien leader. Très fâché, Boni Yayi s’apprêterait à les vouer aux gémonies. Une campagne médiatique serait en préparation pour fustiger l’ingratitude dont font montre aujourd’hui ces députés envers leur « bienfaiteur ». L’objectif est de montrer comment ils ne seraient pas élus députés sans le parrainage, en son temps, de Boni Yayi.

M.M


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Non je ne les soutiens pas,ils ont fini bouffer là bas pour venir ronger la Rupture.Que mon Président soit vraiment èveillé.

LAISSER UN COMMENTAIRE