Après la réconciliation d’Abidjan : Quel sort pour les dossiers Icc, Ppea...

Après la réconciliation d’Abidjan : Quel sort pour les dossiers Icc, Ppea II… ?

2
PARTAGER

La réconciliation au forceps de Boni Yayi et de Patrice Talon à Abidjan continue de retenir les attentions. Plus de 72 heures après ce grand rendez-vous beaucoup de point d’ombre demeurent encore non élucidés. Que deviendront les dossiers Dangnivo et machines agricoles ? Que deviendra l’affaire Ppea II du nom de ce scandale dans lequel plusieurs milliards de F Cfa des contribuables Hollandais pour offrir de l’eau aux pauvres populations béninoises ont mystérieusement disparu dans les poches de certains responsables au plus haut sommet de l’Etat ?

Que peuvent encore espérer les spoliés de Icc-Services ? Voilà en effet autant de questions que se posent les Béninois qui ont suivi de loin le conclave d’Abidjan. Ce conclave au cours duquel le Président Béninois s’est taillé la part du lion en obtenant, entre autres, de son successeur Patrice Talon le droit de garder 15 de ses anciens barbouzes a en tout cas laissé plus d’un Béninois sur leur faim. La bonne volonté affichée par les députés, la justice et bien d’autres personnalités risque d’échouer aux pieds des engagements pris à Abidjan. « … J’ai eu l’occasion d’appuyer mon frère dans sa mission qui est de faire du Bénin un pôle de croissance. Nous étions des amis et nous le demeurons dans l’intérêt du peuple béninois et de notre sous région.

Que Dieu aide Patrice à réussir son mandat… », a dit le Président Boni Yayi. En réponse à cette déclaration Patrice Talon a rassuré son prédécesseur par les propos suivants : « Je fais le serment à YAYI Boni d’être un bon Président et je rassure que je donnerai le meilleur de moi-même pour garantir au Bénin et à toute la sous région une bonne ambiance de Solidarité et de Paix. Les intrigues de la compétition politique ne prendront pas le pas sur notre devoir d’œuvrer pour la Paix ». Les voix qui s’élèvent pour demander des comptes à Boni Yayi sur ces affaires citées plus haut pourraient donc s’estomper bientôt. Ceci, au nom de la paix. Dure est la réalité du pouvoir malheureusement.

Affissou Anonrin

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. on attend voir le rle de Talon en tout. Pour moi, c’est une manire pour yayi de voiler la face SEM TALON pour mettre en pratique son plan C car le B t chou la frontire de Sm-Krak aprs l’arrestation de ce fameux cercueil

LAISSER UN COMMENTAIRE