Après 100 jours du nouveau départ : Les rois et hauts dignitaires...

Après 100 jours du nouveau départ : Les rois et hauts dignitaires du Couffo donnent un carton vert à Talon

0
PARTAGER

Le dimanche 16 Juillet 2016, les rois et hauts dignitaires du Couffo se sont prononcés sur la gestion du pays pendant les 100 jours que vient de finir Patrice Talon.

En effet, Le Roi d’Azovè sa majesté Aklanmakouzokou, le Roi de Dogbo, le haut dignitaire de ThronKpeto- DekaAlafia en la personne de Degbey Nicolas dit Tona2 Missinto et Eki Georges alias Atèhounmè ont respectivement apprécié le président de la rupture pour son courage courant les 100 jours de la gouvernance du Bénin qu’ils qualifient de très profonde. Selon ces personnalités très respectables du département du Couffo, l’annulation des concours frauduleux ; la suppression des institutions budgétivores ; l’application de la loi afférente au découpage territorial via la nomination des 06 nouveaux préfets, la réduction des ambassades et surtout le démaquillage des résultats des examens du CEP, BEPC, BAC comparativement aux années antérieures sont des actions salutaires pour ce régime du nouveau départ. Néanmoins, ils condamnent l’insécurité qui réfère surface et l’idée d’un mandat unique. Pour eux, le président Talon lui-même peut réussir mais ceux qui le suivront ne vont pas voir la gestion du pays sur cet angle car diront-ils Dieu m’a aidé à prendre le pouvoir pour un mandat unique, ainsi, quelque soit ce que je ferai de positif pour le pays, je n’ai plus la chance de revenir. Une telle idée pourra animer un futur président inconscient à basculer le pays dans le désordre quelque soit la résistance du peuple. Suite à cette analyse profonde, les hauts dignitaires et roi du Couffo demandent au président Talon de retirer purement et simplement l’idée d’un mandat unique avant le référendum. Parlant de l’éducation, les Rois et Hauts dignitaires demandent au président et son gouvernement de supprimer purement et simplement le nouveau programme et ramener l’ancien programme et pour cause disent-ils, le Bénin n’est pas matériellement au point pour appliquer ce programme dit du nouveau qui a fait qu’aujourd’hui un étudiant n’arrive pas à bien s’exprimer. Ils ont également ajouté qu’à défaut d’annuler ce nouveau programme, de vérifier dans le rang des enseignants si, eux tous méritent car certains enseignants n’arrivent pas à écrire correctement ni à s’exprimer librement.

Comme doléance, ils demandent au président Talon de tout faire pour trouver une solution à la guerre de chefferie entre les hauts dignitaires du culte vodou ; réhabiliter leurs palais pour en faire aussi des lieux touristiques puis continuer comme ses prédécesseurs à les appuyer matériellement et financièrement pour que la religion endogène adorée au Bénin soit l’idéal dans le monde entier . A la fin de leurs déclarations, ils ont prié pour le président Talon afin que le mandat lui soit victorieux et salutaire des quatre coins du monde entier.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE