Agence nationale de Traitement : Les membres sont renvoyés à leur mission...

Agence nationale de Traitement : Les membres sont renvoyés à leur mission hier

0
PARTAGER

Nommés depuis le 15 juin 2016 par décret présidentiel, les membres de l’Agence nationale de Traitement(Ant) appelée à remplacer le Centre national de Traitement, ont prêté serment hier mercredi 29 juin 2016. La cérémonie officielle a eu lieu devant les membres de la Cour d’appel de Cotonou réunis en audience solennelle.

Quatre membres sur les cinq que compte l’Agence nationale de traitement ont répondu à l'appel de la Cour à cette cérémonie. Il s’agit de Jean-Claude Ahouanvoébla (Régisseur général adjoint), Issiakou Souleymane (Responsable de l’administration du réseau), Aurèle Quenum (Responsable du développement des bases de données ) et Labou Djibril Amadou (Responsable du budget ). Bonaventure Gagnon (Régisseur général), absent pour raison de santé s’acquittera pour sa part de cette mission dès son retour au pays. En effet, les Cinq membres de l'Ant sont des cadres techniques sélectionnés à l’issue d’un appel à candidature lancé par le Cos-Lépi courant décembre – janvier dernier. Conformément à la loi No 2013-06 DU 25 NOVEMBRE 2013 portant code électoral en République du Bénin, les membres de l’Ant ont pour mission d’assurer l'informatisation et le traitement des données du Fichier Electoral National (FEN) à travers notamment, la gestion de tout le cycle de vie de la liste électorale permanente informatisée; l'authentification, la diffusion, la conservation, la protection, l'archivage, l'apurement, la correction et la mise à jour (inscription, radiation et correction) des données électorales; la gestion des ressources financières, matérielles, humaines et informationnelles de l'Agence nationale de traitement;le dédoublonnage du fichier élec1ora1 national et la suppression des doublons; l'affichage des extraits de la liste électorale permanente informatisée en vue de leur validation; la prise en compte des décisions issues des recours; l'établissement de la liste électorale permanente informatisée provisoire; la mise à la disposition des partis politiques des extraits de la liste électorale informatisée provisoire; la production des cartes d'électeur; la génération des postes de vote et la réalisation de la cartographie électorale. L’Ant est également appelée à apporter son assistance technique à toutes les structures et personnes ayant droit d'accès ou d'utilisation du fichier électoral national conformément aux mesures de protection prévues par la loi et à œuvrer à l'énumération et la description des sources de procuration de données pertinentes et fiables sur les personnes en vue de l'actualisation du fichier électoral national ; la gestion du patrimoine hérité du projet d'organisation du recensement électoral national approfondi et d'établissement de la liste électorale permanente informatisée et le développement de toutes les applications relatives au fichier électoral national.

Thomas AZANMASSO

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE