Affaire Nocibe : Un gré à gré qui met en mal les...

Affaire Nocibe : Un gré à gré qui met en mal les finances publiques

6
PARTAGER

Le 20 mars 2009, fut la date choisie par le régime Yayi Boni pour porter l’estocade à l’économie béninoise et par delà au développement. En effet à cette date, l’Etat béninois, à travers des ministres de la République, a signé, au terme d’un gré à gré insolent, une convention très dangereuse au profit de la Nouvelle cimenterie du Bénin

A la lecture de la convention minière pour l’exploitation et la transformation industrielle de calcaire, d’argile et de latérite dans les Communes d’Adja-Ouèrè, de Pobe et de Kétou, on ne se tromperait pas à parler d’un crime économique orchestré par un Gouvernement dangereux pour l’économie nationale. Alors que dans le passé au moment où l’Etat béninois avait décidé, sous recommandation des institutions de Bretton Woods, de privatiser les cimenteries existant, il a été procédé par appel d’offres international pour retenir un adjudicataire ; dans le cas de la Nocibé, c’est par un gré à gré totalement illégalement que le régime de Yayi Boni a choisi pour signer une convention d’exploitation avec la Nocibé.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

6 COMMENTAIRES

  1. Ali : cela a permis au bninois d’avoir du ciment vil prix. au lieu de 120000 ,la tonne est de 80000.c’est sociale

  2. si c’est la famille soglo le Bénin ne leur doit rien bien au contraire elle a toujours fait la politique de ces intérêts personnels encore qu’elle jouisse encore

  3. pourquoi les Béninois ont l’habitude d’oublier très vite leur passé ? et c’est qui nous maintient dans notre état de pauvreté. Les gens ont déjà oublié par méchanceté que les cimenteries faisaient du chantage aux populations en créant des pénuries artificielles pour faire grimper les prix à 120.000F /tonne et ne trouve même pas surtout au Nord. Ceci ne faisait -il pas du mal à l’économie Béninoise ? et avec pour corollaire la corruption pour trouver une tonne de ciment. n’ayons pas la mémoire courte aujourd’hui nous avons le ciment à chaque 500m et à 77.000F la tonne. c’est au Togo que le ciment était à ce prix. Mais comment ces cimenteries qui ont chaque fois augmenté le prix du ciment au delà de 90.000F vendent aujourd’hui la tonne à moins de 80.000F la Tonne ? Attention j’en appelle à la conscience des uns et des autres pour ne pas permettre à ces opérateurs économiques véreuix à nous faire vivre la même situation que par le passé. ils payent des gens pour faire passer leurs messages dans les réseaux sociaux. Disons tous non aux escroqueries des temps modernes.
    Gounou

  4. Il faut revoir ce contrat , sinon c’est la descente aux enfers pour l’économie beninoise, allez plus loin dans vos réflexions et vous verrez

LAISSER UN COMMENTAIRE