AF SUD : de nouveaux scandales de corruption éclaboussent Jacob Zuma.

AF SUD : de nouveaux scandales de corruption éclaboussent Jacob Zuma.

0
PARTAGER

Le président sud-africain Jacob Zuma pourrait de nouveau être poursuivi pour plus de 700 charges de corruption dans une affaire de contrat d’armement. Et ceci suite à une décision de la justice sud-africaine qui le fragilise un peu plus, au moment où il accumule les déboires.

Alors qu’il était chef du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC) Jacob Zuma avait été inculpé de corruption, fraude fiscale et racket pour la signature d’un contrat d’armement de 4,8 milliards de dollars conclu en 1999. En 2009, le parquet général avait finalement retiré pour vice de forme les charges contre Jacob Zuma, quelques semaines seulement avant son élection à la présidence de l’Afrique du Sud. « La décision d’abandonner les charges contre M. Zuma est irrationnelle et doit être revue (…) M. Zuma devrait être poursuivi pour ces charges« , a indiqué vendredi le juge de la Haute Cour de Pretoria, Aubrey Ledwaba.

Cette décision de la Haute Cour de Pretoria ouvre en effet la possibilité pour le parquet de rétablir les accusations contre le président Zuma. »C’est une grande victoire pour l’Etat de droit. Finalement Jacob Zuma doit être poursuivi, nous sommes vraiment ravis », s’est réjouit Mmusi Maimane, le leader de la DA, présent au tribunal. « Nous pensons que c’est une jugement significatif qui veut dire que les décisions du parquet ne peuvent être en contradiction avec la loi« , a-t-il ajouté.

 

Ce jugement fragilise néanmoins un peu plus le chef de l’Etat, affaibli par plusieurs scandales ces dernières semaines.

 

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE