Actualisation du Fichier électoral national: Les opérations d’affichage et de recensement ...

Actualisation du Fichier électoral national: Les opérations d’affichage et de recensement piétinent

0
PARTAGER

Les membres du Conseil d’orientation et de supervision de la LEPI avec à leur tête Badirou Aguèmon, ont encore du pain sur la planche. Pour cause, les opérations d’affichage des extraits du Fichier électoral national (Fen) et de recensement des requêtes des citoyens lancées, mercredi 5 octobre dernier, piétinent sur le terrain. C’est du moins le constat fait, mercredi 19 octobre, dans la plupart des centres de vote des 12e et 13e arrondissements de Cotonou.

Après leur lancement, il y a 14 jours, les opérations d’affichage des extraits du Fichier électoral national (Fen) et de recensement des requêtes des citoyens connaissent quelques difficultés. Certains chefs quartiers et agents des Commissions communales d’actualisation (Cca) ont déserté les lieux, abandonnant les populations à leur sort.

Au quartier Houénoussou dans le 12e arrondissement, l’opération marque le pas au centre de vote du Ceg Houéyiho, avec l’absence sur les lieux des autorités locales. A Missité, sous la supervision du chef quartier Idelvert Badou, chargé comme tous les autres d’orienter sur les dispositions à prendre pour la prise en compte de leurs réclamations, la correction et la modification des données personnelles des citoyens se déroulent, après la formation qui leur a été donnée par les membres des commissions communales d’actualisation (Cca). Le chef quartier a indiqué que, seuls les agents desdites Commissions ont été responsabilisés pour procéder aux trois autres opérations, à savoir la radiation, le transfert et l’enrôlement des pétitionnaires de plus de 14 ans à moins de 18 ans. Ce qu’a également reconnu son collègue de Cadjèhoun-Kpota, Siméon Adotanou, qui n’arrive pas à comprendre le manque d’engouement des populations de son quartier, malgré le travail d’information fait à son niveau.

Pour un Fen fiable

Affairés devant leur table installée dans le hall de la mairie du 13e arrondissement de Cotonou, le délégué d’arrondissement d’actualisation (Daa), Joseph Sourou Sètémèdé et son adjoint ont expliqué en quoi consiste leur travail. Il leur revient de procéder au suivi et à la collecte des requêtes des citoyens qui ont été orientés par les chefs quartiers, puis à faire en sorte que leurs réclamations soient prises en compte conformément aux instructions reçues lors de leur formation. Toutefois, ils ont tenu à mettre un accent particulier sur l’enrôlement des nouveaux qui à la date du 31 décembre dernier, n'étaient pas encore majeurs. Ceux qui ne disposent pas d’un Numéro personnel d’identification (Npi) seront obligés d’attendre le grand ratissage. Ils ne seront pas pris en compte, ont-ils laissé entendre. Aussi, ont-ils invité la population à sortir et à ne pas attendre les derniers jours pour se faire enrôler. S’agissant de l’état du matériel, ils ont laissé entendre que le kit pour l’enrôlement n’est pas encore disponible. Ce qui, selon eux, rend le travail difficile à leur niveau.
Dans l’enceinte de la mairie du 12e arrondissement, ce sont des agents des Cca qui sont absents. Ce que déplore Ernest Somavo, enseignant dans une école privée. Il demande au responsable du Cos-Lépi de procéder à des contrôles pour vérifier la présence de ces derniers sur le terrain.
Reste à savoir si à l’heure du bilan, les membres du Cos-Lépi et de son bras technique auront réussi leur mission. Pour le moment, il faudra en appeler au sens de responsabilité de chaque citoyen pour la mise à disposition d’un Fichier électoral national complet, fiable et consensuel.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE