Actualisation du fichier électoral national : le Cos-Lépi lance les opérations d’affichage et...

Actualisation du fichier électoral national : le Cos-Lépi lance les opérations d’affichage et de recensement

0
PARTAGER

Après l’installation des membres des Conseils communaux d’arrondissement (Cca) chargés de l’actualisation du fichier électoral, le président du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), Badirou Aguèmon, a procédé, mercredi 5 octobre, au lancement officiel des opérations d’affichage des extraits dudit fichier. C’était dans les locaux de l’organe à Agblangandan en présence des membres du bureau exécutif et des cadres techniques de l’Agence nationale de traitement (Ant).

En charge de l’actualisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi), les membres du bureau exécutif du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) dans l’accomplissement de leur devoir n’entendent plus désormais perdre du temps. Avec le bras technique qu’est l’Agence nationale de traitement (Ant) malgré les difficultés rencontrées, ils ont procédé au lancement des opérations d’affichage des extraits du Fichier électoral national (Fen).

En retard de deux mois sur ces opérations selon les dispositions de la loi n° 2013-06 du 25 novembre 2013 portant Code électoral en République du Bénin, le député Badirou Aguèmon, président du Cos-Lépi a affirmé qu’en référence à l’article 264 alinéa 1 et 271 dudit code, cette mise à jour concerne uniquement les citoyens précédemment omis, les nouveaux majeurs, les personnes naturalisées, les Béninois migrants, les réclamants et tous ceux qui ont nouvellement acquis les qualités exigées par la loi pour figurer sur le fichier. Aussi, a-t-il laissé entendre que toutes ces opérations d’affichage et de recensement des requêtes des citoyens prévues pour durer 21 jours, consistent à prendre en compte la radiation des citoyens décédés ou ayant perdu leurs droits civiques et politiques.
Au regard de l’importance que revêt cette opération pour la fiabilité de l’outil électoral, Badirou Aguèmon a rappelé que les citoyens béninois détenteurs de la carte d’électeur biométrique et dont les données personnelles sont correctes, ne sont pas concernés. Ainsi, après avoir salué l’importance du rôle des élus communaux et locaux dans le processus, il les a invités à appuyer de leur savoir-faire, tous les agents déployés sur le terrain pour la collecte des informations fiables nécessaires à la radiation des citoyens décédés ou ayant perdu les qualités requises par la loi.
Persuadé de la pleine conscience, de la participation des uns et des autres dans la réussite des opérations, le président du Cos-Lépi a exhorté toute la population à sortir massivement pour exprimer leurs réclamations. Toutefois, il a tenu à remercier le gouvernement, les membres du Cos-Lépi, de l’Ant et les ministres sectoriels concernés qui n’ont pas ménagé leur disponibilité pour l’effectivité du démarrage des opérations.

Ronie Floride A GAMMA (Stagiaire)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE