Absence annoncée des chefs d’Etat étrangers à la cérémonie d’investiture :...

Absence annoncée des chefs d’Etat étrangers à la cérémonie d’investiture : Voici les justifications du camp Talon

1
PARTAGER

Le nouveau président de la République sera investi demain mercredi 06 avril 2016. Ce sera à la faveur d’une cérémonie sobre conformément à la volonté du nouvel élu. Patrice Talon, le successeur de Yayi Boni veut éviter les excès. Il n’a d’ailleurs pas voulu convier les Chefs d’Etat étrangers à cet évènement qui consacrera officiellement son entrée en fonction. Hier lundi, le député Sacca Lafia a expliqué les raisons ayant fondé cette décision du président Patrice Talon. Interviewé au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, lieu devant abriter l’investiture, il a confié que le nouveau président n’étant pas encore investi, il ne dispose pas de tous les pouvoirs pour inviter les Chefs d’Etat étrangers selon la pratique. Il montrera également que le protocole de Patrice Talon étant fait de nouveaux hommes, il lui sera difficile de gérer l’encadrement des délégations étrangères puisqu’il ne pourra contrôler toute l’organisation. Sacca Lafia, représentant du président élu au sein du comité coordonnant les préparatifs, soulignera que la Constitution du 11 décembre 1990 n’impose pas l’invitation des Chefs d’Etat étrangers aux manifestations officielles. Last but not least, le député de l’Alliance Soleil, montrera que Patrice Talon tient à ce que seul l’essentiel de la cérémonie soit réalisé. Le temps des préparatifs étant bien réduit, le Bénin prendrait de gros risques en faisant déplacer des délégations étrangères. Pour une organisation réussie, l’homme du «Nouveau départ » a donné des consignes fermes. Et manifestement, ses hommes de confiance s’appliquent à les respecter.

Mais s’ils réussissent à offrir une cérémonie officielle sobre, ce n’est pas évident qu’ils évitent quelques dérapages dans le pays. Car, bien des particuliers prennent des initiatives au nom du Patrice Talon. Ainsi, on apprend que la vente de certaines boissons devrait être subventionnée dans certaines localités. D’autres se sont proposé d’offrir des soirées récréatives gratuites. Et beaucoup s’interrogent sur la capacité du proche entourage de Patrice Talon d’encadrer ces actions.

A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE