A propos de la contre-performance du candidat Lionel Zinsou dans certains départements...

A propos de la contre-performance du candidat Lionel Zinsou dans certains départements : Acharnement inutile contre la Rb et son président Léhady Soglo

0
PARTAGER

Au lendemain de la publication des grandes tendances du premier tour du scrutin présidentiel du 06 Mars 2016, la Renaissance du Bénin (Rb) et son président Léhady Vinagnon Soglo sont victimes d’une campagne malsaine de dénigrement et d’intoxication. Selon les auteurs de cette entreprise de bas étage, la Renaissance du Bénin et son président seraient à la base de la contre-performance du candidat Lionel Zinsou dans les départements de l’Atlantique, du Littoral et du Zou.

Des manœuvres dont le seul objectif est de déstabiliser le parti la Renaissance du Bénin et par ricochet l’Alliance républicaine dans laquelle il s’est engagé aux côtés d’autres forces politiques pour porter le candidat Lionel Zinsou à la Marina le 06 Avril prochain. Et pour cause ! Nul n’ignore les nombreux efforts et sacrifices consentis par les responsables de la Rb et plus particulièrement son président Léhady Vinagnon Soglo tant au cours de la précampagne que de la campagne proprement dite. En effet, aussitôt après l’annonce officielle de son soutien au candidat Lionel Zinsou, la Renaissance du Bénin avait enchainé meetings géants, séances d’explications, rencontres restreintes et ciblées des militants, porte-à-porte et autres campagnes de proximité pour rallier le maximum d’électeurs à la cause du candidat de la coalition républicaine Lionel Zinsou. Conscients des enjeux de développement, de cohésion et d’unité nationale que représente la candidature du professeur Lionel Zinsou, les Houézèhouè ont mis les bouchées doubles pour quadriller le terrain en faveur de leur candidat. Une stratégie qui a permis au porte-flambeau de l’Alliance républicaine d’obtenir ces résultats malgré les vastes campagnes d’intoxication et l’utilisation obscène de l’argent opérées par ses adversaires.

Dire aujourd’hui que la Rb et ses leaders n’ont pas mouillé le maillot pour le candidat Zinsou, c’est soit une erreur d’appréciation ou faire preuve de mauvaise foi. En effet, à l’analyse des résultats obtenus par le candidat Lionel Zinsou, on constate que les forces politiques constituant l’alliance ont toutes reculé dans leur fief historique.

Au regard de cette situation, les accusations portées contre les Houézèhouè par certaines personnalités politiques en l’occurrence le ministre Gustave Sonon, membre des Fcbe, qui n’a pas réussi à faire gagner le candidat Lionel Zinsou dans sa commune natale Za-kpota, apparaissent comme de la méchanceté humaine gratuite et sont de nature à mettre à mal la cohésion au niveau de la coalition républicaine.

Au moment où la victoire du candidat Lionel Zinsou doit constituer le seul objectif de l’Alliance, la sortie du ministre Gustave Sonon divise inutilement la coalition et est donc du plus mauvais effet.

M.M

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE