Accueil Politique

9ème édition du Forum Africain pour le Carbone: les engagements de Cotonou

0
PARTAGER

Après trois jours d’intenses travaux, les rideaux sont tombés sur la 9ème édition du Forum Africain pour le carbone qui a réuni à Cotonou au Bénin du 28 au 30 Juin 2017 plus de 600 participants venus d’Afrique et du monde. Au cours des trois jours riches en contributions par l’animations de plusieurs panels d’experts, les pays représentés ont échangés les expériences de leur pays à travers la présentation de différends projets innovants allant dans le cadre de la recherche de solutions dans la diminution de l’émission des gaz à effet de serre.

Le segment de haut niveau qui a réuni les ministre de l’environnement du Bénin , de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso dans la matinée de ce jour Vendredi 30 Juin 2017 a permis à ces différents pays de partager avec les représentants des autres pays présents les besoins  et les préoccupations spécifiques de leur pays et les engagements ambitieux qui sont pris à travers les contributions déterminées au  niveau national (CDN) en vue de renforcer la résilience des communautés aux effets néfastes des changements climatiques et de promouvoir un développement à faible intensité en carbone.

Ce segment de haut niveau qui a abouti au communiqué finale(engagement de Cotonou) de la 9è édition du Forum Africain pour le carbone, a précédé à la cérémonie officielle de clôture du Forum par le discours de clôture du ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané.

Engagement de Cotonou 

Nous, ministres en charge de l’environnement du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger et représentants des autres pays d’Afrique, des organisations internationales, régionales et nationales réunis à Cotonou ce 30 Juin 2017 dans le cadre de la session de haut niveau tenue en marge du Forum Africain pour le carbone sur le thème :”Mobilisation des ressources financières pour lutter contre les effets néfastes des changements climatiques: stratégies à adopter par l’Afrique pour la mise en oeuvre des contributions déterminées au niveau national”.

1- Considérant le sujet e préoccupation que constituent les changements climatiques pour l’humanité toute entière et l’ampleur du dérèglement climatique qui s’aggravent en portant atteinte à la réalisation des objectifs de développement durables de nos pays;

2- Considérant les résolutions issues de la 21ème conférence des parties à la conférence-cadre des nations-Unis sur les changements climatiques(CCNUCC) et préoccupés par le constat que l’objectif de la 2°C n’est pas suffisant pour limiter significativement contre les effets des changements climatiques en Afrique;

3- Réaffirmant la position commune africaine sur la limitation de l’augmentation de la température moyenne globale en deçà des 1,5°C d’ici 2100 par rapport au niveau préindustriel;

4- Considérant les besoins  et les préoccupations spécifiques des pays africains et rappelant les engagements ambitieux pris par ces pays à travers les contributions déterminées au  niveau national (CDN) en vue de renforcer la résilience des communautés aux effets néfastes des changements climatiques et de promouvoir un développement à faible intensité en carbone;

5- Considérant la mise en évidence par les nations unis de l’écart entre les engagements gouvernementaux en faveur du climat et l’objectif visant à contenir  la hausse de la température mondiale bien en déçà de 2°C lors de la 22ème COP à Marrakech;

6- Considérant que la plupart des pays vulnérables aux changements climatiques sont des pays africains;

7- Considérant que le financement des actions d’adaptation et d’atténuation demeurent une priorité pour l’Afrique;

rappelant :

1- les messages clés du comité des chefs d’Etats africains sur les changements climatiques du 25 Septembre 2015 à New-York;

2- la décision de l’Union Africaine du 15 Juin 2015, sur les négociations relatives aux changements climatiques;

3- la déclaration du Caire de la Conférence ministérielle africaine de l’environnement  de Mars 2015, sur la nécessaire réduction des risques à catastrophes par l’adoption d’une démarche multi-sectorielles et concertée pour parer à la dégradation des écosystèmes;

4- la déclaration de Niamey u 28 Avril 2015, des ministres en charge de ‘environnement de la CEDEAO et du CILSS sur les contributions prévues  déterminé au niveau national (CPDN) dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la Forestérie;

5- la déclaration de Cotonou du 07 Octobre 2015, des ministres en charge des finances, de l’agriculture et de l’environnement sur la capitalisation des contributions  prévues déterminées au niveau national (CPDN) des Etats membres de l’UEMOA;

6- la décision de la conférence ministérielle sur l’environnement de Libreville, du 16 Juin 2017 pour investir dans des solutions environnementales novatrices pour accélérer la mise en oeuvre des objectifs de développement durable et de l’agenda 2063 en Afrique.

Nous sommes engagés à:

1- travailler au développement d’un partenariat public-privé robuste et dynamique pour la mise en place des financements climats;

2- mettre l’accent sur l’évaluation des ressources nationales dans la mise en oeuvre des CDN afin de compléter valablement l’apport extérieur;

3- Œuvrer pour la mise en place de financements innovants dans nos pays pour appuyer les ressources nécessaires à l’exécution de projets;

4- Favoriser le culture statistique en mettant en place des systèmes des banques de données  à travers la recherche-action dans le domaine des changements climatiques ,

5- oeuvrer pour la réduction des pertes liées aux aléas climatiques dans le secteur agricole;

6- saisir l’opportunité de l’engagement des partenaires financiers et techniques à accompagner les pays africains pour l’atteinte des engagements pris; et,

7- prendre les dispositions pour que les pays africains accèdent au marché carbone.

Fait à Cotonou, le 30 Juin 2017

9ème édition du Forum Africain pour le Carbone: les engagements de Cotonou


Source : Beninwebtv

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here