49ème sommet de la CEDEAO: Marcel de Souza investi par les chefs...

49ème sommet de la CEDEAO: Marcel de Souza investi par les chefs d’Etat et de gouvernement

0
PARTAGER

Du haut de la tribune des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel Alain de Souza a officiellement pris ses fonctions de chef de l’organe exécutif de la Cedeao. La cérémonie de prestation de serment s’est tenue le samedi 4 juin lors de la 49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO qui s’est tenue à Dakar, au Sénégal. C’était devant un parterre de hautes personnalités ouest africaines dont huit chefs d’Etat, en l’occurrence, les présidents du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, du Cap Vert, Jorge Carlos et Almeida Fonseca, Alassane Ouattara de la Côte d’ivoire, John Dramani Nahama du Ghana, Alpha Condé de la Guinée, Ellen Johnson-Sirleaf du Libéria, Ibrahim Boubacar Kéita du Mali, Mahamadou Issifou du Niger, Ernest Baï Koroma de la Sierra-Léone, du vice-président nigérian, Yèmi Osinbajo, du premier ministre Bissau guinéen, Baciro Dja ainsi que des représentants des chefs d’Etat de la Gambie et du Togo. Dans un costume noir sur une chemise blanche et une cravate noire, Marcel de Souza, la main droite levée face à la présidente de la Cour de justice de la CEDEAO, l’honorable juge Maria do Ceu Silva Monteiro, a promis servir la CEDEAO durant les deux prochaines années.

« Moi, Marcel Alain de Souza, je jure de servir loyalement et fidèlement la CEDEAO en ma qualité de président de la Commission de la CEDEAO… sans solliciter, ni accepter d’instructions d’aucun gouvernement ou aucune autorité extérieure à la communauté dans l’exercice de mes fonctions », a-t-il déclaré. Après cette déclaration, le greffier en chef de la Cour a pris acte du serment de M. de Souza avant de laisser le président en exercice de la Commission valider son engagement. « La Conférence reçoit votre serment, en prend acte et vous renvoie à l’exercice de vos fonctions », a-t-il déclaré. Après ce protocole, Marcel de Souza a signé les actes de sa prestation de serment avant de prononcer son discours dans lequel il a remercié l’ensemble des chefs d’Etat et de gouvernement pour avoir accepté sa nomination. Précédemment à sa prestation de serment, le ministre sénégalais de l’intégration africaine, du NEPAD, et de la promotion de la bonne gouvernance, Khadim Diop, sous ordre du président en exercice de la Commission, Macky Sall, a rappelé l’acte juridique nommant le président de la Commission et fait ses observations. D’entrée, M. Diop a indiqué que la cérémonie de prestation de serment correspond à l’entrée en fonction officielle du président de la commission, et à ce titre, confère toute la légitimité aux actes que celui-ci entreprendra, sous l’autorité de la conférence, dans l’exercice de sa mission. Il a rappelé que c’est la 48ème session ordinaire, tenue le 17 décembre 2015 à Abuja, au Nigéria, qui a attribué le poste du président de la Commission de la CEDEAO au Bénin pour la période de mars 2016 à février 2018. « Ainsi Marcel de Souza, de nationalité béninoise, a été désigné pour présider aux destinées de la commission de la CEDEAO », a déclaré Khadim Diop. Pour rappel, l’actuel président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est titulaire d’une maitrise en sciences économiques obtenue à l’Université de Dakar et un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration de Banque au Centre ouest africain de formation et d’études (COFEB). Il a occupé d’importantes fonctions à la BCEAO, aussi bien à son siège à Dakar, au Sénégal, qu’à son Agence principale à Cotonou au Bénin.

Dans son pays, il a été député à l’Assemblée nationale, ministre du développement de l’analyse économique et de la prospective, chef du département des affaires économiques et financières, conseiller spécial aux affaires monétaires et bancaires du président de la république et candidat à la présidentielle de mars 2016.

Rastel DAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE