30 jours après la présidentielle de 2016 : Les premiers mots de...

30 jours après la présidentielle de 2016 : Les premiers mots de Sébastien Ajavon sur la gestion de Talon

0
PARTAGER

Sébastien Ajavon, arrivé 3è lors des élections présidentielles de mars 2016 rompt enfin le silence. Il s’est prononcé dimanche 15 mai 2016 sur la manière dont le Bénin est géré à l’ère du «Nouveau départ». C’était au micro de nos confrères de la radio nationale à Grand-Popo en marge des festivités du 95 è anniversaire de la fête des Xwla et des Popo appelée «Nonvitcha».
Pour Sébastien Ajavon, « il faut donner du temps au temps surtout lorsqu’on sait que les dommages causés au Bénin par le Président Boni Yayi en 10 ans sont énormes ». « Rien ne sert de parler pour parler. Il faut parler quand il le faut et ceci pour dire des choses qui vont faire avancer notre pays », a-t-il dit pour justifier son silence des jours après la prestation de serment du Président Patrice Talon.
« Le Problème qui se pose aujourd’hui à notre pays est connu de tout le monde. Il s’agit de l’emploi des jeunes. Et celui qui dirige aujourd’hui le Bénin en est conscient. Il est un chef d’entreprise et sait ce qu’il faut faire pour créer l’emploi. Il faut juste lui donner le temps qu’il faut », a dit le Président Sébastien Ajavon.
Profitant de l’occasion qui lui a été offerte, «le Patron des Patrons du Bénin», allusion faite à son titre de Président du Conseil national du patronat du Bénin (Cnpb) a surtout exhorté la jeunesse béninoise au calme et à la patience afin de permettre à l’actuel locataire du Palais de la Marina de réaliser ce qu’il a prévu pour cette jeunesse dans son projet de société.

Affissou Anonrin

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE