2nd tour de la présidentielle : Koupaki reste dans le camp de...

2nd tour de la présidentielle : Koupaki reste dans le camp de la Rupture

0
PARTAGER

La Nouvelle conscience, c’est aussi la loyauté, le respect de la parole donnée. On peut donc comprendre la décision du chantre de cette idéologie au lendemain des résultats du 1er tour du scrutin donnés par la Cour constitutionnelle. En effet, hier dimanche 13 mars 2016, juste après la proclamation desdits résultats, Pascal Irénée Koupaki, sur son compte tweeter a posté ce qui suit : « Je prends acte des résultats provisoires proclamés par la Cour. Je confirme mes engagements au sein de la coalition de rupture». Cette déclaration, fait suite à celle du jeudi dernier au palais des Congrès, où le président du Rassemblement nouvelle conscience(Rnc), avec l’aval de ses compagnons, avait déclaré urbi et orbi son soutien au candidat de la rupture en partance pour le second tour. Deux jours après, sa décision n’a visiblement pas changé. Son post d’hier,si doute, il y en avait encore, confirme donc les différentes positions prises par l’homme depuis la publication des tendances par la Commission électorale nationale autonome (Cena). Pascal Koupaki respectera les engagements qui ont soutenu la mise en place de la coalition de rupture. Sauf cataclysme de dernière heure, Patrice Talon, le candidat de la rupture, a d’ores et déjà le soutien du leader de la vague jaune, qui, au soir des résultats du 1er tour est sorti cinquième sur les 33 prétendants. C’est dire, qu’il reste une force avec laquelle, il faut désormais composer. L’homme se prononce d’ailleurs, ce jour, lundi 14 mars 2016, à son siège de campagne à Cotonou. Et, il est fort à parier que sous peu, le jaune envahira le terrain comme il sait le faire, pour battre campagne à son candidat.

Cyrience KOUGNANDE

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE