2ème tour de l’élection présidentielle de 2016 : La coalition de rupture...

2ème tour de l’élection présidentielle de 2016 : La coalition de rupture en panne à Porto-Novo

0
PARTAGER

Depuis le lancement de la campagne pour le second tour del’élection présidentielle à Porto-Novo, seules les actions du candidat Lionel Zinsou sont perceptibles sur le terrain. Hier encore, veille de la fin de la campagne, même la descente du candidat Patrice Talon dans la cité  des aïnonvi n’a pas corrigé cet état de chose.

La machine du candidat de l’Alliance républicaine a-t-elle tout broyé sur son chemin? Il est important de se poser cette question car Porto-Novo semble depuis le dimanche dernier brillé d’une seule couleur, celle de l’Alliance républicaine. A part quelques pancartes déposées à certains carrefours, il n’existe pas de grandes actions de la part des structures décentralisées de campagne du candidat de la coalition de rupture. D’abord, la gestion des fonds de campagne a créé une mésentente au sein des responsables de la coordination communale du candidat Patrice Talon  qui en sont même venus aux mains. C’est dans cette atmosphère ‘’invivable’’ que la campagne pour le second tour del’élection a été abordée. Du coup, certains parmi ces responsables communaux, ont pris du recul. Cet état de chose a engendré le retard observé lors du démarrage de la campagne du candidat à Porto-Novo pour ce 2ème tour. Par ailleurs, les cellules de quartier chargées de la campagne du candidat de la rupture  à Porto-Novo ne fonctionnement plus. Même constat pour celles des candidats déçus au premier tour et qui ont rejoint la coalition de rupture. Une désaffection des sièges de campagnes de Porto-Novo du candidat et celui de ses alliés est observée ; ce qui a fait que les responsables communaux de campagne du candidat Talon ont été obligés eux-mêmes de mettre les affiches dans les rues hier.    Meeting forcing à Porto-Novo Le meeting annoncé à grande pompe pour hier à Porto-Novo n’a pas comblé les attentes.  Le stade Charles de Gaulle a été seulement rempli au quart.  Le candidat qui était attendu pour 16 heures n’a pu rejoindre les militants qu’à 18 heures. 45 minutes seulement ont permis au candidat Patrice Talon et les siens de passer leur message. Pourquoi sa candidature ? Pourquoi voter Talon ? Patrice Talon et le « dieu Parfaite » de Banamè sont les sujetsabordés par le candidat dans son speech avant de prendre congé de ses militants.  

Kola Paqui

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE