2ème tour de la présidentielle:L’Un soutient Talon, Amoussou appelle à l’assaut...

2ème tour de la présidentielle:L’Un soutient Talon, Amoussou appelle à l’assaut final

0
PARTAGER

L’Union fait la nation (Un), comme on pouvait s’en douter, marque son adhésion sans faille à poursuivre la marche de la rupture. A cette occasion, le président Bruno Amoussou a appelé le peuple à apposer sa dernière empreinte pour ce qu’il appelle le processus de libération définitive de ce pays. C’était mardi 15 mars 2016 au Chant d’oiseau à Cotonou.

« L’Union fait la nation a travaillé dans la discrétion pour empêcher le Ko. Elle s’attèlera à confirmer la victoire de Patrice Talon au second tour », a déclaré sans ambages le président de l’Union fait la nation. Pour Bruno Amoussou, la marche est appelée à se poursuivre avec foi et engagement. ‘’Le 20 mars ou jamais’’ affirme le maître à penser de la forte et indomptable coalition de rupture. Pour y arriver, point n’est besoin de grands miracles, selon le conférencier. Avec la consigne de l’Un empêchant le Ko, tous les militants de l’alliance sont déjà engagés auprès de chacun des candidats de la rupture. Déjà engagés à fond dans la course de la rupture avant la rupture, ces militants de l’Un seront simplement amenés à soutenir le désormais porte-flambeau de la coalition, Patrice Talon. L’Un est donc fidèle à sa logique et compte travailler à renforcer davantage sa base. Pour Bruno Amoussou, la bataille vient de commencer. Le second tour, affirme-t-il, est une élection à part entière qui doit être préparé avec le même engagement. C’est ce qui justifie l’appel de Bruno Amoussou à tous les militants de l’Un pour qu’à l’unanimité, ils signent la fin de la continuité que prône le régime actuel. « Nous savons où conduisent les calculs mathématiques. Nous ne sommes pas dans cette logique qui consiste à crier victoire avant la victoire. Nous devons travailler avec le même engagement et même plus, car le défi reste toujours grand », a-t-il déclaré.

Abdorhamane Touré

Déclaration de soutien de l’Un

Cotonou, Chant d’oiseau, le 15 mars 2016

Chers amis de la presse,
Mesdames, Messieurs, Bonsoir !
Merci d’avoir répondu à notre invitation
Merci, encore une fois, de votre accompagnement régulier, de cet accompagnement si nécessaire à la bonne marche et à la consolidation de notre démocratie.
Le 06 Mars dernier, le peuple béninois s’est prononcé librement en toute responsabilité. Le 1ertourde l’élection présidentielle s’est déroulé dans le calme, dans la paix. La force et l’engagement des béninoises et des béninois ont ainsi permis de déjouer toutes sortes de manœuvres dilatoires et sournoisesdont l’objectif perfide était d’empêcher la tenue des élections : blocages dans la fabrication et la distribution des cartes d’électeur, diffusion des rumeurs alarmistes distillant la peur et l’insécurité, discours enflammés du chef de l’Etat en campagne de façon permanente , etc… Malgré tout cela, le peuple est sorti massivement et a voté avec discipline, consciencieusement et pour les orientations et les mots d’ordre qu’elle a donnés.
Merci à la Céna et à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à l’organisation plus qu’honorable de ces élections.
L’UN tient à exprimer ici, son immense satisfaction et ses félicitations à l’ensemble de nos compatriotes, en particulier aux 70% et plus qui ont voté pour les candidats de la rupture. En procédant comme ils l’ont fait, les Béninoises et les Béninois ont récompensé l’Union fait la Nation pour la constance de son engagement démocratique.
Merci à tous les candidats pour leur comportement responsable.
Aprésent, la Cour Constitutionnelle a parlé. Le K.o impossible qu’on avait annoncé et brandi comme un terrible épouvantailn’a finalement été qu’un tigre en papier.
Un second tour, inévitable, opposera le candidat de la rupture Patrice Talon, au candidat de Yayi Boni, M. Lionel Zinsou, le candidat de la continuité dans la descente aux enfersde notre pays.
L’Un salue et remercie particulièrement les candidats Sébastien Ajavon, Abdoulaye Bio Tchané, Pascal Irénée Koupaki, et tous les autres, d’être restés fidèles au peuple et au camp de la rupture.
Grâce à leurs choix courageux et dignes, l’horizon s’éclaircit pour notre pays. Il y a déjà une immense ferveur populaire et comme un air de libération, dans nos villes et nos villages ;
L’Un se félicite du succès de sa stratégie. Elle a permis d’éviter le K.o annoncé. Elle rend la victoire possible dès lors que les forces de rupture resserrent leurs rangs et parviennent à engager de nouvelles couches sociales dans le combat pour un nouveau départ.
Oui, Patrice Talon est le candidat de l’Union fait la Nation.
Oui, Patrice Talon est désormais le candidat unique des forces de rupture.
Aussi, L’Un appelle-t-elle ses militants, ses sympathisants, les patriotes et tous les démocrates béninois à se mobiliser dès maintenant pour s’opposer à toutes tentatives d’intimidation ou de fraude et à construire, par un travail sans relâche, le 20 Mars prochain, la victoire qui libère le peuple et lui ouvre des perspectives nouvelles et prometteuses.
Un peuple uni ne peut pas être vaincu !

Enfants du Bénin debout !!!

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE