2e tour de l’élection : Effectivité, timidité et enfin… affluence ?

2e tour de l’élection : Effectivité, timidité et enfin… affluence ?

0
PARTAGER

Le second de la présidentielle de 2016 a débuté ce jour pour départager les candidats Lionel Zinsou et Patrice Talon. Sur le terrain, on constate surtout que les électeurs ne sont pas au départ nombreux dans les lieux de vote.

René Adéniyi

Depuis le matin et plus précisément depuis sept heures (heure béninoise) ; les Béninois sont appelés à se rendre dans les bureaux de vote pour désigner leur prochain Président de la République. La veille, l’infatigable président de la Céna, Emmanuel Tiando s’est adressé au peuple ou aux électeurs pour leur dire que l’élection du 20 mars doit comme ce fut le cas au premier tour, le 6 avril dernier, un succès et que celle-ci doit se déroulée dans la paix, l’unité nationale ,la fraternité et la transparence. D’après les dépêches et autres reportages, le second tour du scrutin présidentiel qui est à son second tour est effectif. Car, de Malanville dans le département de l’Alibori à Igolo dans celui du Plateau en passant par Ina, Challa-Ogoi, Azovè, Massè, Porto-Novo, Hilacondji, les centres et bureaux de vote ont été ouverts pour la circonstance.Mais il faut dire tout de suite , que le matin jusqu’à midi, l’affluence n’était pas au rendez-vous de manière générale. Pas de longue file mais plutôt un semblant de désert à plusieurs endroits. C’est aux environs de 12 h 30 et 13 heures, que sans doute de retour de la messe ou du culte, que beaucoup de gens se sont rués dans les bureaux de vote pour accomplir leur devoir citoyen. Dans l’ensemble tout se passe bien en dépit de quelques incidents vite réglés par la Céna et ses représentants ou structures tels que les coordonnateurs d’arrondissements, les points focaux ,etc. A signaler la présence sur le terrain des observateurs internationaux et surtout ceux de la désormais célèbre plate-forme des organisations de la société civile. A 16 H, le vote prendra fin et ce sera le début de l’autre importante phase dite du dépouillement.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE