100 jours après l’échec de leur candidat à la présidentielle : Les...

100 jours après l’échec de leur candidat à la présidentielle : Les Fcbe entre Talon et Yayi

2
PARTAGER

Opposition ou mouvance constructive ? Si les députés Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et alliés n’ont pas explicitement, à l’issue de leur conclave d’hier à Grand-Popo, adopté l’une ou l’autre de ces positions, les mots utilisés dans leur communiqué final laissent dubitatifs. Comme pour dire qu’après les 100 jours de la gouvernance Talon, le bilan est mitigé et qu’il n’est pas encore opportun de secouer le cocotier, les Fcbe, après avoir rendu hommage à leur leader charismatique Boni Yayi, ont préféré une formule sobre pour décrypter la gouvernance Talon : « Le groupe exprime sa disponibilité à accompagner le gouvernement dans l’exécution de son programme dès lors que les actions participent au renforcement de la sécurité humaine, du progrès social, politique et économique ». De la même manière, les députés Fcbe et alliés ont promis se démarquer et dénoncer toute action attentatoire à l’unité nationale et à l’intérêt général.
Mais avant, à l’ouverture du conclave de Grand-Popo, le président de l’intergroupe parlementaire Fcbe, André Okounlola a exhorté les siens à un meilleur engagement au sein de l’hémicycle pour combler les attentes de leurs militants. En somme, les cauris ont enfin décidé après Grand-Popo de jouer pleinement le rôle qui, normalement devrait leur être dévolu au lendemain de la présidentielle de 2016 perdue par leur candidat Lionel Zinsou.

Le clair-sombre des Fcbe
C’est dire qu’ils aient choisi l’étiquette ‘‘équipe de veille’’, ‘‘alternative crédible’’, ‘‘opposition constructive’’ ou ‘‘mouvance critique’’, le plus important à retenir est que dorénavant, les Fcbe sortiront régulièrement de leur réserve et n’attendront pas les 100 prochains jours pour apporter leur lecture de la gestion du pouvoir par le successeur de Boni Yayi. Et comme dans leur communiqué final, les Fcbe cachent à peine leur nostalgie de cette période où ils étaient aux affaires avec un président qui, selon leur déclaration, talonnait l’idéalisme, il est à espérer qu’ils s’aligneront sur ses qualités. Alors, les Béninois sont, après Grand-Popo, en droit d’attendre non seulement un parcours exceptionnel des députés Fcbe à l’instar de l’admiration qu’ils portent à leur leader, mais aussi qu’ils aient un sens républicain, un engagement volontariste et désintéressé au service de la cause commune au cours des trois prochaines années qu’il leur reste à passer au palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Cela suppose comme ils l’ont laissé lire dans leur communiqué final, que systématiquement, ils démontrent surtout l’inopportunité des abrogations, des annulations et de la suspension de certains acquis sociaux et économiques tels que les projets routiers, et dénoncent quand il est encore temps, l’insécurité galopante sur l’ensemble du territoire national. C’est à ce seul prix que les députés de l’intergroupe parlementaire Fcbe se montreront vraiment attentifs à la gestion du pouvoir par le gouvernement de la Rupture, contribueront efficacement au renforcement de la démocratie chèrement acquise et marqueront, eux aussi, leur Nouveau départ sous l’ère Talon.

Communiqué final
L’Inter Groupe Parlementaire les Républicains, regroupant les députés FCBE & ALLIES, réunis à l’hôtel Bel Azur à Grand-Popo, dans le cadre de la 1ère Journée Parlementaire, rend public le communiqué ci-après :
Les résultats de l’élection présidentielle du 20 mars 2016 ont clairement montré la volonté du peuple béninois de faire une nouvelle expérience politique dans sa quête d’une démocratie continue, de progrès social et économique avec la coalition de la Rupture portée par le Président Patrice Talon.
Conscient de la souveraineté du peuple, l’Inter Groupe les Républicains, à l’Assemblée Nationale profite des présentes assises pour renouveler ses félicitations au Président Patrice Talon en lui souhaitant du meilleur durant son mandat à la tête de notre pays.
Par la même occasion, le Groupe rend un vibrant hommage au Dr Boni Yayi, pour son parcours exceptionnel, son sens républicain, son engagement volontariste et désintéressé au service de la cause commune, son esprit militant et démocratique qui l’ont caractérisé durant les dix (10) ans de sa gouvernance.
Les députés membres de l’Inter Groupe ont vécu avec le peuple béninois les 100 premiers jours du gouvernement de la Rupture, et considèrent comme baptême de feu au cours duquel le Président Talon a donné l’orientation de son mode de gouvernance. Même si certaines actions sont satisfaisantes pour le renforcement de notre démocratie, d’autres par contre méritent à ce que nous parlementaires, soyons très attentifs.
On peut citer l’abrogation, l’annulation et la suspension de certains acquis sociaux économiques préoccupants tels que les projets routiers. De même, l’insécurité galopante constitue un sujet de préoccupation majeure.
Le Groupe des députés FCBE & ALLIES tient à assurer tout le peuple béninois, et en particulier nos militants de son engagement à demeurer une équipe de veille stratégique et permanente pour un meilleur contrôle de l’action gouvernementale.
A cet effet, le Groupe exprime sa disponibilité à accompagner le Gouvernement dans l’exécution de son programme dès lors que les actions participent au renforcement de la sécurité humaine, du progrès social politique et économique.
De la même manière, l’Inter Groupe est résolument déterminé à se démarquer et à se dénoncer toute action attentatoire à l’unité nationale et à l’intérêt général.
Grand-Popo, le 20 juillet 2016

aCotonou

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Aucune notion de gestion.
    promesse utopique,bouche mielleuse.
    le pays va de mal en pire. il vaut mieux entretenir ce que l’autre avait fait au lieu de les detuire.

LAISSER UN COMMENTAIRE