Une petite pause pour sauver le couple

Une petite pause pour sauver le couple

0
PARTAGER

Tous les couples connaissent un jour une période de crise. Parfois, une petite pause s’impose pour retrouver la passion d’antan.  Vous êtes encore amoureux, mais votre vie à deux a perdu de son intensité. Vous vous demandez quelle est la solution pour retrouver les moments magiques du début. Une pause serait peut-être la bienvenue, à condition qu’elle soit bien préparée et décidée en commun.

Avant d’arriver à une mesure de séparation radicale, le break est l’occasion de faire le point sur la situation du couple. Les deux partenaires s’éloignent un moment l’un de l’autre. Ils prennent le temps de réfléchir chacun de leur côté. Ils testent également le sentiment de manque de l’autre. Ils font le point sur leurs envies, leurs besoins, leurs sentiments pour le conjoint. Cette période d’éloignement est l’occasion de se tester et de tester la force du couple et des sentiments. Le partenaire n’étant pas là, les idées sont plus claires et objectives.

Le break peut aller de quelques jours à quelques semaines, voire des mois selon la situation. Si besoin, emménagez chez un proche le temps nécessaire à la décision de reconstruire ou de se séparer. Si vous voulez reconstruire quelque chose ensemble, il va falloir évacuer toutes les tensions et tous les sujets de discorde avant de reprendre une vie commune. Il est vraiment essentiel de reprendre sur de nouvelles bases pour ne pas vous retrouver dans la même situation après quelques temps. La décision d’une séparation provisoire peut néanmoins devenir dangereuse pour la survie du couple. Laisser l’autre vivre en célibataire peut le pousser à voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Cette situation risque alors de briser ce qui était encore réparable. C’est pourquoi, il ne faut pas prendre une telle décision à la légère.

Un conseil : faites également attention à ne pas multiplier les pauses car, à la longue, ils lassent et plutôt que d’être bénéfiques, ils éloignent les partenaires définitivement.

 

Source: linfo.re


Afrique femme

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE