Sagesse africaine : conseils d’une mère à sa fille

Sagesse africaine : conseils d’une mère à sa fille

0
PARTAGER

Ma fille aujourd’hui tu tries les hommes, tu veux un homme à la fois beau, qui a du charme et riche en même temps, parce que tu es jeune et belle.

Mais dans 20 années, tu n’auras plus la même pensée. En ce moment là, tu chercheras plus un homme trop canon et fière de le présenter a tes amis, mais un homme qui te respecte et qui te valorise.

Ma fille fait attention à toi. On a tous été jeunes, aujourd’hui je regrette d’avoir voulu me marier bien plus tôt croyant avoir trouvé celui là que je croyais meilleur. Plus tard, j’ai compris qu’il n’y avait pas meilleur ailleurs et que tous les hommes se valent.

Ma fille aime celui qui est prêt à tout pour toi, avec le temps tu l’aimeras… car nous les femmes Dieu nous a donné la facilité d’aimer.

N’insulte pas et ne méprise pas un homme simplement parce que tu ne vois pas ton futur avec lui. Car demain cette même personne peux te rendre service d’une autre manière.

Sois franche. Si tu ne l’aimes pas n’accepte pas tout le temps ses présents. Ne lui donne pas de faux espoirs… ne le blesse pas avec des mots médiocres, garde ton silence, il comprendra avec le temps et s’en ira de lui même. Mais avec de bon souvenir… Le silence en dit long, c’est une autre forme de réponse.

La femme qui veut toujours avoir le dernier mot avec son mari n’est pas sage. La maison n’est pas un tribunal.

La femme qui utilise le sexe comme une arme dans la maison (embargo, se coucher en short-jean ou pantalon), manque de sagesse. Elle prépare le terrain à une autre…

La femme qui utilise les tendances modernes et les « droits des femmes » pour insulter ou ridiculiser son mari est tout simplement « folle ».

Une femme qui fait de sa maison un enfer, avec des querelles constantes a besoin d’aide. Un homme doit être impatient de courir loin de bureau pour être à la maison, parce que c’est censé être l’endroit le plus sûr et le plus adorable sur terre pour lui.

L’égalité dans le mariage ne signifie pas la concurrence. Cela signifie simplement : partenariat. Profiter de cette égalité pour essayer de devenir la cheftaine de la maison et opprimer son mari, revient à jouer avec le feu. Si tu détruis ta maison, bientôt tu seras la patronne d’une maison vide.

Une femme sage fait de telle sorte que l’homme se sente à l’aise pour assumer son rôle de chef. Une fois qu’il obtient ce sentiment, la femme exerce doucement sa puissance car la tête tourne à l’endroit où va le cou.

Prie beaucoup Dieu et véhicule ses valeurs… Mets les au centre de ton foyer. Prie pour être la force et le soutien dont ton époux et tes enfants ont besoin.

Une femme qui ne se sépare pas de l’influence et des mauvais conseils de ses amis ou du contrôle de ses parents, ne peut que blâmer elle-même.

Ma fille soit sage… garde ta maison comme un Trésor, Ton époux comme un Roi, Tes enfants comme des Princes et Princesses et Tu seras une Reine.

 

Source : sunuker.com

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE