Recommandations d’une mère à sa fille

Recommandations d’une mère à sa fille

0
PARTAGER

A l’occasion du mariage de sa fille, une mère lui adressa ces conseils :



« Ma petite, si je pouvais échanger cette recommandation contre une vertu ou une noblesse héréditaire, je le ferais. Ce n’est qu’un rappel au sensé et un avertissement à l’insouciant.


Ma petite, s’il n’y avait de raison pour une fille de se passer du mari que le seul fait que ses parents lui suffisent, tu serais celle qui se passerait le plus largement de lui. Mais nous sommes créées pour les hommes tout comme ils sont créés pour nous.



Ma petite, tu as quitté la maison où tu es et tu as grandit vers un endroit que tu ignores et un compagnon auquel tu n’es pas habituée. En te possédant il est devenu ton « roi ». Sois donc son esclave et il a son tour sera ton esclave.



Applique ces vertus. Elles te seront très utiles :


Lui tenir compagnie en étant contente de ton sort, car c’est en cela que réside la tranquillité de l’esprit.



La bonne attitude consiste à l’écouter et à lui obéir convenablement car cela engendre la satisfaction de Dieu.



Scruter ce qui attire ses yeux et les choses auxquelles son nez est sensible : qu’il ne voit pas en toi ce qui le déplait et ne sente en toi que la bonne odeur.



Garder ses secrets. Si tu dévoile un de ses secrets tu ne seras plus à l’abri de sa trahison.


Eviter tout ce qui peut perturber son sommeil car ceci provoquera sa colère.


Garder sa maison et ses biens car ceci est une preuve de la juste mesure.


Bien entretenir ses proches parents et sa progéniture car ceci relève de la bonne direction des choses.


Respecter les heures du repas, car le feu de la faim est brûlant.



Ne lui désobéit pas. Lui désobéir créera en lui un ressentiment contre toi. Et plus tu lui montres de l’intérêt et du respect et plus il est généreux à ton égard. De même, plus tu es en accord avec lui plus il te tient bonne compagnie. Mais sache que tu ne peux réussir tout cela sauf si tu mets en priorité ses désirs et sa satisfaction par rapport aux tiens dans ce que tu aimes et dans ce qui te répugne.


Que Dieu te garde. »

Source : lanigerienne.net

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE