Que faire quand on a perdu sa libido après la naissance de...

Que faire quand on a perdu sa libido après la naissance de bébé?

0
PARTAGER

Si vous êtes comme la plupart d’entre nous, votre vie sexuelle a changé avec l’arrivée de bébé et pas forcément en mieux. Vous aurez toujours celles qui vous diront « moi, depuis que j’ai accouché, je n’ai jamais eu une sexualité aussi épanouie ». Mais combien sont-elles ? La vérité c’est qu’entre les enfants, le boulot et le quotidien,  vous n’avez pas toujours le cœur à faire des galipettes sous la couette. 

D’autre part, vous n’êtes pas au top côté forme physique, vous ne vous sentez pas à l’aise dans votre corps et tout cela se ressent sur votre vie amoureuse ?  

La période qui suit la naissance d’un enfant (que ce soit le premier, le deuxième, le troisième, etc.) en est une d’adaptation. Les choses sont différentes, le quotidien est différent, vous vous sentez différente et vous avez des perceptions différentes.

Quelques facteurs liés à la baisse de libido

– la fatigue (les troubles du sommeil en fin de grossesse, un accouchement long, l’accumulation de fatigue après la naissance, etc.);

– l’épisiotomie (les sensations de brûlure lorsque vous urinez, de l’inconfort durant la guérison, etc.);

– la structure du vagin (il est souvent moins souple à la suite du passage de bébé; les sensations au moment de la pénétration peuvent donc être atténuées);

– la possible douleur aux seins (si vous allaitez : difficultés telles qu’engorgement, gerçures, etc.);

– le nouveau rôle des seins si vous allaitez (la possibilité qu’un écoulement de lait ait lieu lors des phases d’excitation et d’orgasme peut inhiber le désir sexuel chez certaines);

– les nombreux changements physiques occasionnés par la grossesse (les cicatrices dues à l’épisiotomie ou à la césarienne, les vergetures, la prise de poids, la perte des cheveux, la transpiration, etc.);

– la lubrification du vagin qui est moindre (en raison du manque d’œstrogène, le vagin est moins lubrifié lors de l’excitation sexuelle; cela peut entraîner des douleurs  durant la pénétration);

– le manque d’intimité (il peut être difficile de se retrouver en tant que couple, en particulier au cours des premières semaines suivant l’accouchement).

– le fait de prioriser votre enfant (si vous ne faites que penser à lui, parler de lui, agir en fonction de lui, etc.).

Pour remédier à cette situation :

Apprenez à aimer votre corps

Votre corps a changé avec la grossesse.  Vous n’êtes pas à l’aise avec ces nouvelles courbes que vous ne connaissez pas. Il faut que vous apprennez à aimer ce nouveau corps, ce corps qui vousa offert une des plus choses au monde : votre bébé !

Parlez de votre « sexualité »

C’est peut être évident mais avez-vous eu une discussion avec votre conjoint au sujet de votre vie sexuelle depuis la naissance de bébé ? Si ce n’est pas le cas, vous devez lui exprimer vos craintes, vos désirs, vos envies… Laissez-le ensuite  exprimer ce qu’il ressent par rapport à la situation. Il ne faut pas laisser la distance s’installer entre vous.

Faites garder les enfants

Grands parents, baby sitter… octroyez-vous de temps en temps une soirée « couple sans enfant ». C’est l’occasion de se faire belle pour son amoureux et de passer une soirée romantique rien qu’à deux au restau, au ciné, en balade…

Quand la sexualité revient…

La plupart du temps, la sexualité revient tranquillement au sein du couple, mais il faudra de la patience de part et d’autre des partenaires, et se faire à l’idée que les relations seront souvent plus rares et plus programmées, du moins durant quelques mois, voire quelques années. Il n’y a aucune « date » fixe pour reprendre sa sexualité, sauf contre-indications médicales comme les cicatrisations d’épisiotomie.

 

Yolande Jakin

 

 

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE