OUI, LA TAILLE COMPTE

OUI, LA TAILLE COMPTE

0
PARTAGER

Sur internet, tout le monde a une grosse bite. Tout le monde mesure 1m90 pour 100kg de muscles, roule en porsche, gagne 8k net mensuel et a 5 plan culs réguliers avec des bombasses. Mettons donc de côté ces cas exceptionnels, intéressons nous au commun des mortels et voyons si la taille compte vraiment.

LES CHIFFRES

Toutes les longueurs sont mesurées par dessus, pubis pressé (pour ne pas prendre ne compte la couche de graisse plus ou moins importante en fonction des individus), et les circonférences sont mesurées au milieu du pénis.

LA VRAIE MOYENNE : 14,2 X 12,2 CM
La plupart des chiffres qu’on entendait jusqu’à présent ( 16cm ?) sont soit tirés de sondages (mesures reportées par les gens eux-mêmes donc bidon –d’ailleurs il semblerait que les Français soient les champions en matière de mensonge–), soit provenant d’études à petites échelles ( 100-200 participants) donc non représentatives de la réalité.

Des chercheurs anglais ont regroupé 20 études prenant en compte environ 15000 hommes de différentes races et continents pour en tirer les conclusions suivantes :

Longueur moyenne au repos (non étiré) : 9,2 cm
Circonférence moyenne au repos : 9,3 cm
Il y a une légère corrélation entre la taille d’un individu et la longueur de son sexe
Environ 2,3% des hommes sont considérés comme anormalement petits (assez loin de la moyenne en longueur et circonférence)

La moyenne au repos est valable car prenant en compte des tas d’études mais la moyenne en érection (13,2 en longueur et 11,7 en circonférence) est biaisée par le fait que seuls moins de 700 participants sur les 15000 ont été mesuré en érection, et plus de la moitié proviennent d’Inde (300 personnes qui ont une longueur moyenne de 12.9 dans l’étude), alors que les Allemands (111 personnes) ont 14,5 par exemple.

En recoupant avec d’autres études, cette fois-ci faites sur d’autres populations (dont des occidentaux), on arrive plus à une moyenne d’environ 14,2 cm de longueur (toujours pubis pressé) et 12,2 cm de circonférence.

Etudes

PREUVE SUPPLÉMENTAIRE : LES PRÉSERVATIFS
Les industriels produisent en majorité des capotes de tailles moyennes pour cibler la majeure partie de la population. La longueur n’a absolument aucune importance puisque même les préservatifs S ou XS ont 18 cm de longueur (les normaux 19 cm et les XL 20 cm). Il faut juste s’assurer qu’il couvrira tout, la longueur ne doit pas être le facteur limitant.

La donnée importante est donc la largeur car c’est elle qui détermine comment le préservatif va tenir (trop serré = risque de déchirure, trop large = risque qu’il se barre en cours de route). La taille d’une capote non étirée a une certaine circonférence et peut supporter un certain étirement (voir le tableau ci-dessous).

taille-compte-preservatifs
Pourcentage d’étirement du préservatif en fonction de sa circonférence (condom girth) et de celle du pénis (penis girth). « Condom width » est la largeur dîte « à plat » du préservatif (indiquée sur les boîtes) et représente simplement la moitié de la circonférence.

Les préservatifs « modestes » (entre 49 et 51mm de largeur « à plat » indiquée sur la boîte) sont pour les pénis de 10.5 à 11.5 cm de circonférence (sexes fins, désolé)

Les normaux (entre 52 et 54 mm) sont pour les pénis de 11.5 à 13 cm de circonférence qui sont donc de tailles moyennes (correspond bien au résultat des études ci-dessus)

Les grandes tailles (54+ mm) sont pour les grosses bites (+ de 13 cm de circonférence, félicitations)

LES PORNOS MENTENT
Le porno, c’est du cinéma. On peut faire croire qu’un acteur d’1m65 en fait 15 de plus en jouant avec la lumière, le cadrage, etc. Comme dans tout milieu « artistique », tout est bidonné. L’angle de caméra (jamais filmé du dessus qui est la pire perspective, raison pour laquelle beaucoup de mecs croient qu’ils en ont une petite), la résolution.. tout est fait pour qu’une bite paraisse la plus grosse possible. Les filles choisies sont souvent petites avec de petites mains et les acteurs maigrichons pour que leur sexe ressorte beaucoup plus.

La majorité des acteurs se trouvent en réalité à 16-18cm (pubis non pressé) et probablement un peu plus large que la moyenne (c’est surtout la largeur qui impressionne, nous y venons) mais certainement pas 25 ou 30cm comme on peut l’entendre.

Pour voir un tas de bites d’acteurs connus à côté d’objets (et ainsi vous faire une idée des vraies tailles), cliquez ici.

La taille compte même aux toilettes

LARGEUR > LONGUEUR
Si vous êtes normalement constitué, votre chibre est de forme à peu près cylindrique. On peut donc calculer son volume avec la formule suivante :

π x r² x h = ? cm3

avec π (pi) = 3,14

r le rayon de votre bite [ diamètre = (circonférence/π) et rayon = diamètre/2]

h la longueur de votre sexe

2 exemples pour illustrer la formule


A circonférences égales, 2cm de longueur en plus produit une différence de volume de 14%. À cette échelle, difficile de croire que ça puisse faire la différence.

A longueurs égales, 1cm de largeur en plus nous donne une bite 50% plus volumineuse ! La différence est énorme, la capacité de remplissage aussi.

Bienvenue dans la 3ème dimension.

FROTTEMENTS = PLAISIR
Sans paraître homo, si j’étais une femme, j’aimerai me faire ravager par une grosse queue. C’est un truc primitif, une évidence.

Le plaisir purement physique est lié aux frottements. Un gros pénis est donc aussi préférable qu’un vagin étroit. Pas de deux poids deux mesures. Vous avez beau avoir un Airbus 747 entre les jambes, si vous atterrissez dans le Grand Canyon, ça ne suffira pas. Tout est relatif.

Certains escrocs (les mêmes qui nient l’importance du physique, etc.) vous diront que la taille ne compte pas car un doigt suffit pour faire jouir une fille. C’est un peu comme si une fille au vagin ultra-large vous proposait de vous branler avec un grip serré à la place. Super.

Rien ne peut remplacer la sensation d’être remplie (sans hiérarchiser le plaisir, c’est juste un plaisir différent). Dire qu’on peut compenser la taille du sexe, c’est un peu comme dire qu’être musclé compense une sale gueule. Ça rajoute juste un atout dans son arsenal (et mieux vaut être moche et musclé que moche et obèse), mais ça ne remplace pas.

LA TAILLE COMPTE, MAIS À QUEL POINT ?
Une étude montre que la taille du pénis d’un homme influe sur son attractivité sexuelle auprès des femmes (avec sa taille et un ratio épaules/hanches élevé, c’est-à-dire avoir un physique taillé en V).

Une autre étude a interrogé des femmes sur leur préférences et a conclu que celles qui déclaraient préférer les gros sexes (plus longs) avaient en moyenne beaucoup plus d’orgasmes vaginaux. Effet placebo ou meilleures sensations ?

Cette même étude a théorisé que dans la majorité des orgasmes vaginaux, la taille du pénis était de 14,7 cm minimum.

LES FEMMES AIMENT LES GROSSES BITES

Femme qui mange une banane

Grosse ne veut pas dire gigantesque, mais simplement plus grosse que la moyenne.

PLAN CUL VS LONG TERME
Une étude a demandé à des femmes de sélectionner leur taille parfaite à l’aide de modèles en 3D. Résultat : 16,3 x 12,7 pour un coup d’un soir et 16 x 12,2 pour du long terme. Moins il y a de sentiments, plus il faut de centimètres. On peut même argumenter sur le fait que les tailles choisies par ces femmes sont uniquement la partie visible du pénis (alors que les études citées pour établir la moyenne mesurent pubis pressé). Rajouter un bon centimètre de longueur sur leur choix ne semble pas délirant.

La taille désirée pour un plan cul (16,3 x 12,7) nous donne un volume de 204.73 cm3 soit 22% de plus que la taille moyenne (14,2 x 12,2 soit un volume de 167.82 cm3)

Ou 30% de différence si on prend en compte le centimètre perdu à cause du pubis (17,5 x 12,7 soit un volume de 219.8 cm3).

LE TOP 3 DES GODES SUR AMAZON
Un petit tour ici pour voir le top 3 des godes les mieux vendus (attention à votre historique amazon)

CONCLUSION ARBITRAIRE
Être dans la moyenne n’est jamais suffisant, les femmes veulent toujours mieux (plus grand, plus riche, plus tout). Comme partout, l’important est donc de se démarquer et de proposer un produit plus élaboré que la concurrence. Je qualifie donc la bite parfaite de 16,5 cm (pubis pressé, ce qui donne 15-15,5 apparent) x 12,7 cm (de circonférence donc largeur exacte de 4cm) permettant :

les joies de la pipe (sans se faire déchirer à coups de chicots à cause d’une largeur trop importante)
la sodomie sans faire face à trop de réticence
pouvoir baiser rapidement, n’importe où, sans 2h de préliminaires à chaque fois
bonne largeur pour qu’elle se sente remplie, étirée et maximiser les frottements..
..sans pour autant qu’elle mette 3 jours à s’en remettre
longueur suffisante pour atteindre tous les points sensibles du vagin (deep spot) et ne pas sortir pendant les allers-retours même quand l’entrée est limitée (selon la position ou simplement car certaines ont un gros cul)
longueur permettant tout de même d’y aller à fond sans trop risquer de lui déglinguer le cervix (même si certaines sauvages kiffent, mais c’est un autre sujet)

Des questions ?

 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE