Mon conjoint a le sida…je veux divorcer

Mon conjoint a le sida…je veux divorcer

0
PARTAGER

Bonjour Fleur

J’ai appris il y a quelque mois que mon conjoint, le père de mes quatre enfants, avec qui je suis mariée depuis 15 ans, a le sida à la suite de relations extraconjugales. Il ne m’a donné aucune explication. J’ai été complètement anéantie.  Sa famille m’a reniée sous prétexte que je ne me suis pas occupée de lui. A croire que sa maladie est normale. J’aurais pu être contaminée puisqu’il a dépassé le stade séropositif. Pour mes enfants et par compassion, je l’ai laissé rester à la maison. Je ne lui adresse pas la parole. Je suis en désarroi, complètement perdue. Je suis sous antidépresseurs et anxiolytiques. Je tiens le coup pour mes enfants.  J’ai appelé des imams qui m’ont dit que le divorce était autorisé dans ce cas. Je ne sais pas quoi faire, cela fait un an que je suis dans cette situation. Je me sens terriblement seule et je suis remplie de haine et de rancune. 

 Kady

 

REPONSE DE FLEUR

Très difficile de vous répondre, car c’est une situation délicate : je comprends que vous lui en vouliez : trahison, mensonge et mise en danger de la vie d’autrui, voilà de quoi s’attirer de sérieux ennuis, mais cette maladie n’est-elle pas aussi une terrible sanction, celle que la Vie lui envoie ? 

Alors, votre sentiment de solitude et votre rancune jettent de l’ombre sur une âme qui refuse de se constituer en juge à la place de son Seigneur, le seul juge, n’est-ce pas ? C’est le père de vos enfants, il est là, en danger de mort, vous devez penser au rôle qu’il peut encore jouer dans sa vie pour rattraper ses erreurs, et cela peut procurer beaucoup à vos enfants si vous lui laissez sa place de père. 

Ne vous substituez pas à la Justice divine, faites preuve de miséricorde, parlez ensemble, prenez du recul. Ce n’est pas en vous enfermant dans le silence que vous pouvez arranger la situation.  La responsabilité est toujours partagée dans les difficultés d’un couple, quelles qu’elles soient…

 

 

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE