Manger des pommes réduit le risque d’asthme

Manger des pommes réduit le risque d’asthme

0
PARTAGER

Une consommation régulière de pommes réduit les risques de maladies respiratoires à long terme.

Pourquoi la pomme permet- elle de prévenir l’asthme ?

«La pomme contient beaucoup de polyphénols qui font partie avec le magnésium et les oméga 3 des nutriments les plus anti-inflammatoires». Cet effet anti-inflammatoire aide à lutter contre les agressions sur les bronches subies par les asthmatiques. Une étude hollandaise réalisée en 2007 a même démontré que consommer au moins quatre pommes par semaine pendant la grossesse diminuait de 37% le risque que le bébé soit asthmatique.

Comment la consommer ? : D’après plusieurs études, les effets préventifs de la pomme sur le système respiratoire sont effectifs à partir de deux pommes par semaine minimum.

Pomme rouge, verte, jaune… quelle est la différence ?

A chaque pomme ses vertus santé. Leur composition varie en fonction de leur variété mais aussi en fonction de leur maturité et du traitement qu’elles ont subi. Les pommes cuites par exemple font perdre la teneur en vitamine C. «Les pommes rouges contiennent des anthocyanes qui ont un effet complémentaire de la quercétine. Ce composé est facteur de protection contre le cancer», expliquent les spécialistes, «comme ceux que l’on trouve dans le thé vert, le grenade et le curcuma ».

A noter : la majeure partie des antioxydants contenus dans la pomme sont concentrés dans sa peau. Il vaut donc mieux la consommer crue, avec sa peau.

Florence Bayala

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE