Les maux les plus courants de la grossesse

Les maux les plus courants de la grossesse

0
PARTAGER

La grossesse s’accompagne parfois de petits maux inoffensifs et passagers. Afin de vivre votre grossesse le plus sereinement, vous devez observer quelques règles de vie : surveillez votre alimentation, respectez vos heures de sommeil et faites chaque jour quelques exercices. De plus, n’hésitez pas à solliciter votre médecin, ses conseils seront bénéfiques pour passer neuf mois sans problème.

Les crampes et le mal de dos

Les crampes apparaissent surtout la nuit dans les jambes et les pieds, elles peuvent être très douloureuses. Pour vous soulager, massez-vous puis marchez. Si vos crampes sont trop nombreuses, consultez votre médecin qui vous prescrira du calcium, de la vitamine B et du magnésium. Le mal de dos quant à lui, intervient surtout vers la fin de la grossesse. En effet, le poids du bébé se fait lourdement sentir et vous prenez une position cambrée.

Pour éviter, voir supprimer ces douleurs, suivez ces conseils :
– Évitez de rester debout sans bouger
– Évitez les chaussures à talons hauts
– Si vous avez la possibilité de faire de la natation, nagez sur le dos
– Dormez sur un matelas ferme
– Exécutez des mouvements de gymnastique
– Basculez fréquemment le bassin vers l’arrière pour éviter la cambrure du dos.

Les nausées et vomissements

Les nausées sont redoutées par de nombreuses femmes, pourtant toutes ne subissent pas ce désagrément. Les nausées sont un effet secondaire de l’augmentation des œstrogènes. Elles apparaissent en général pendant les trois premiers mois de la grossesse et surviennent souvent le matin, elles peuvent aussi se manifester lorsque vous respirez des odeurs fortes de cuisine ou de parfums. Le fœtus ne risque rien.

En revanche, si ces nausées enclenchent systématiquement des vomissements abondants, prévenez votre médecin. Dans ce cas, buvez beaucoup d’eau pour ne pas risquer la déshydratation. Attention, ne prenez jamais un médicament contre les nausées sans avis médical.

Voici quelques astuces anti-nausées simple à appliquer :

– Buvez du thé peu sucré le matin
– Faites des repas moins abondants mais plus fréquents pour ne pas avoir l’estomac vide et ainsi provoquer des nausées
– Étendez-vous après chaque repas
– Évitez les matières grasses difficiles à digérer
– Aérez très souvent votre chambre.

Problèmes de digestion

Pendant cette période, votre digestion fonctionne au ralenti car les hormones de grossesse agissent sur vos fonctions internes et la croissance de l’utérus comprime votre estomac. Les signes : lourdeurs après les repas, régurgitations acides ou ballonnements.

Pour éviter de souffrir de digestion difficile suivez ces règles :
– Supprimez les aliments trop riches, trop acides ou qui fermentent comme le choux ou les haricots
– N’hésitez pas à fractionner vos repas, par exemple, prenez votre dessert 1 à 2 heures après la prise de votre repas
– Préférez les grillades et les légumes vapeur
– Évitez de vous pencher en avant après le repas
– Dormez en position semi-assise en vous aidant d’oreillers
– Évitez les médicaments sans avis médical.

La constipation

Les intestins d’une future maman fonctionnent au ralenti. Ne laissez pas une constipation persister car elle peut entraîner des infections urinaires.

Voici trois règles pour éviter une constipation :
– Faites trente minutes de marche par jour afin de rééquilibrer les fonctions intestinales
– Consommez des aliments qui facilitent le transit comme les légumes verts, les fruits frais, les céréales et le pain complet.
– Buvez beaucoup d’eau

– Consommez des pruneaux lorsque vous avez une constipation

Les vergetures

Dès le 5ème mois, votre peau perd naturellement de son élasticité. Des marbrures roses risquent d’apparaître sur votre ventre, vos seins et vos cuisses. La peau a un certain degré d’élasticité et pendant la grossesse, elle est soumise à une extension dépassant ses limites. Apparaissent alors les vergetures qui correspondent à des ruptures des fibres profondes de la peau (fibres collagènes et fibres élastiques). Il n’existe pas de remède miracle mais il est possible et même souhaitable de limiter les dégâts en adoptant à temps des gestes anti-vergetures. Sachez qu’une fois installées, elles sont indélébiles. Il est donc important d’agir avant qu’elles apparaissent. Après l’accouchement, elles deviennent progressivement plus pâles et plus discrètes.

Voici quelques règles pour limiter les vergetures :
– Évitez les prises de poids brusques
– Massez vous les zones à risques chaque jour avec de l’huile d’amande douce, de l’huile d’argan ou du beurre de karité.

Les varices

Les varices s’accompagnent de jambes lourdes, de sensations de gonflement, de tensions douloureuses et de picotements. C’est l’accroissement sanguin de la grossesse qui provoque cette dilatation inhabituelle des veines. Les varices risquent d’apparaître dès la seconde moitié de la grossesse et disparaîtront à l’accouchement. De plus, la dilatation des petits vaisseaux sanguins entraînent des traces roses ou violacées. Celles-ci disparaîtront après la grossesse.

Pour les éviter, suivez ces conseils :
– Restez debout le moins longtemps possible, essayez d’effectuer le maximum de tâches en position assise
– Marchez au moins 30 minutes par jour
– Si vous avez la possibilité de nager faites-le
– Faites des mouvements de gymnastique
– Allongez-vous régulièrement durant la journée
– Dormez les jambes légèrement surélevées
– Évitez les bains trop chauds et l’exposition au soleil
– Si vous avez les jambes lourdes, portez des bas de maintien.

Attention, les hémorroïdes peuvent aussi apparaître pendant la grossesse, toujours à cause d’une histoire de compression, elles forment de petites boules lisses autour de l’anus. Lorsque vous allez à la selle, elles peuvent gonfler, démanger et saigner. Après l’accouchement, les hémorroïdes peuvent s’aggraver de façon passagère. Consultez votre médecin qui vous donnera un traitement efficace.

Les troubles urinaires

Les envies incessantes d’aller au petit coin sont fréquentes, votre vessie subit l’influence des hormones de grossesse. Vers le dernier mois, elle est carrément comprimée par la tête de votre enfant. Malgré cette gêne, vous devez toujours boire minimum un litre et demi d’eau par jour.

Cette compression de la vessie peut aussi engendrer un relâchement des muscles de votre périnée et donc provoquer des fuites ou des petits lâchés de pipi lorsque vous toussez, éternuez ou riez. Une rééducation avec un kinésithérapeute s’impose.

Les pertes vaginales

L’augmentation des sécrétions vaginales signale le surcroît d’activité hormonale de vos ovaires et de votre placenta. Une hygiène externe est essentielle pour compenser cet inconfort.

Voici les conseils :
– Lavez-vous fréquemment avec un savon doux et naturel.
– Portez des slips en coton.

Attention, en cas de sensations de brûlure ou de pertes malodorantes, consultez votre gynécologue, vous souffrez peut-être d’une mycose ou d’une infection vaginale.

Malaises, vertiges et insomnies

Pour les malaises et les vertiges : En vous levant trop rapidement, vous vous sentez toute étourdie, lorsqu’il faut trop chaud aussi, des éblouissements surviennent. Ces troubles sont d’origine nerveuse, lorsque vous sentez le malaise venir, allongez-vous avec les jambes surélevées et prenez l’air.

Voici des conseils :
– Ne sortez pas sans prendre le petit-déjeuner le matin
– Évitez les endroits surchauffés et les bains chauds
– Lorsque vous êtes allongée, changez lentement de position.

Attention, en cas de sensations de brûlure ou de pertes malodorantes, consultez votre gynécologue, vous souffrez peut-être d’une mycose ou d’une infection vaginale.

Les insomnies apparaissent surtout lors des derniers mois. Vous sentez votre bébé bouger de plus en plus, vous êtes angoissée à l’idée d’accoucher et les désagréments liés à la grossesse n’arrangent rien.

Voici des conseils :
– Le soir, mangez léger
– Buvez une infusion de tilleul avant d’aller au lit
– Faites des sorties le soir avant de vous coucher
– Parlez de ce que vous ressentez
– Détendez-vous à l’aide d’un bain tiède.

 

Source : dziriya.net

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE