Les haricots verts : une source inépuisable de vitamines…

Les haricots verts : une source inépuisable de vitamines…

0
PARTAGER

Les haricots verts sont des gousses immatures du haricot commun consommées comme légumes. Selon les variétés, leur couleur peut varier entre le jaune (haricots « beurre »), le vert et le violet. Des variétés ont été sélectionnées spécialement dans l’objectif de ce type de récolte avant maturité, en recherchant certaines caractéristiques comme la tendreté, l’absence de fils… Mais ce qui est plus intéressant c’est la quantité de vitamines contenue dans ce petit légume.

S’il existe un légume que l’on peut consommer sans hésiter dès le plus jeune âge, c’est bien le haricot vert. Il contient du fer et du calcium en quantités intéressantes, et se révèle facile et rapide à préparer.

Le haricot vert mérite sa réputation de légume minceur, il est faiblement énergétique, et convient parfaitement aux personnes diabétiques.

Le haricot vert est riche en fibres régulatrices du transit : une assiette de 200 g représente presque le quart de l’apport quotidien conseillé à un adulte.

Il fournit de nombreux minéraux et oligoéléments, en particulier du potassium, du calcium et du fer végétal.

Une richesse inouïe en vitamines…

Bouilli, le haricot est une source de magnesium pour la femme, et non pour l’homme. Par contre, cru il est une source de fer pour les hommes. Et la haricot vert contient aussi les vitamines suivantes :

– le manganese,

– la vitamine B2,

– la vitamine C : elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

– la vitamine B9 : cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus,

– la vitamine K : La vitamine K est nécessaire à la fabrication de protéines qui participent à la coagulation du sang.

Yolande Jakin (stagiaire)

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE