Le thon et ses bienfaits

Le thon et ses bienfaits

0
PARTAGER

En tant que poisson gras, le thon représente une source privilégiée d’acides gras insaturés oméga 3, dont les d’effets protecteurs sur la santé ont largement été démontrés. Comme tous les poissons, il est riche en protéines de qualité, mais apporte aussi d’importantes quantités de vitamine B12, vitamine D, vitamine A et provitamine A et de sélénium. Le thon fournit des protéines et des lipides. Ses lipides comptent une majorité et d’acides gras polyinsaturés et notamment d’oméga 3, dotés d’effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire.

Le thon contient aussi une part importante d’acides gras monoinsaturés, également favorables au système cardiovasculaire. Il constitue une excellente source de vitamines du groupe B, notamment vitamines B12 et B3 (ou PP) ; ainsi que de vitamine A et provitamine A. Il apporte également de la vitamine D et de la vitamine E. Sa chair offre de fortes concentrations en minéraux et oligo-éléments, notamment en sélénium et phosphore.

Quels sont ses bienfaits ?

Le poisson représente une excellente source de protéines : il contient les neuf acides aminés essentiels nécessaires à notre organisme. Ces protéines jouent un rôle clé dans la formation des enzymes digestives, des hormones et des tissus, comme la peau et les os. Le thon contient de l’acide eicosapentaénoïque et de l’acide docosahexaénoïque, deux acides gras de la famille des oméga 3, dotés d’effets protecteurs sur le système cardiovasculaire.

Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, la consommation régulière de thon réduirait le risque de mortalité par maladies cardiovasculaires. Ces oméga 3 seraient aussi dotés d’effets anti-inflammatoires, utiles dans le traitement de pathologies comme que l’asthme, l’arthrite rhumatoïde, le psoriasis et les maladies inflammatoires de l’intestin. Ils contribueraient aussi à la prévention des troubles de l’humeur comme la dépression. L’acide docosahexaénoïque participe au développement et au fonctionnement du cerveau, et à l’entretien des fonctions cognitives et de la vision.

Le thon présente enfin une concentration élevée en sélénium,oligo-élément dont les propriétés anti oxydantes ont largement été démontrées. Il contribuerait ainsi à prévenir le vieillissement prématuré des cellules causé les radicaux libres.

 

 

 

Source : lefigaro.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE