Le rôle du clitoris dans le plaisir sexuel…

Le rôle du clitoris dans le plaisir sexuel…

3
PARTAGER

Le clitoris est l’organe du plaisir féminin. C’est le seul organe humain conçu uniquement pour le plaisir. Le sexe masculin, lui a plusieurs fonctions : procréation, miction (uriner) et plaisir.

La place du clitoris dans le plaisir sexuel féminin est très importante. Autant que celle du pénis pour l’homme. Un rapport sexuel où le clitoris ne participe pas est pour la femme comme un rapport sexuel où le pénis ne participerait pas. Pas très réussi forcément !

Comment prodiguer des caresses au clitoris ?
Cela dépend beaucoup des femmes. Certaines préfèrent les caresses très douces, d’autres les pressions plus appuyées. Et d’autres femmes encore ne supportent pas que l’on touche leur clitoris tellement il est sensible. Dans ce cas, les caresses autour du clitoris sont préférables. Le milieu humide est important. Car sur le clitoris, les caresses à sec peuvent être désagréables. Soit il y a suffisamment de lubrification vaginale pour lubrifier la zone du clitoris, soit il est conseillé d’utiliser de la salive ou un lubrifiant.
Et puis, les caresses doivent durer suffisamment longtemps pour que l’excitation de la femme monte, peut-être jusqu’à l’orgasme si on le souhaite…

Savoir demander: 
Il est donc important de communiquer pour savoir ce qui est agréable pour la partenaire : frottements, pressions, frôlements, pincements légers, mouvements circulaires ou mouvements de gauche à droite…
Connaître aussi l’endroit le plus agréable : sur le gland du clitoris, autours, au niveau de ses racines, donc au dessus près de l’os du pubis ?
Lui demander aussi si elle a envie que cela continue…

En cas d’excision, il faut savoir qu’il reste 9/10ièmes du clitoris intact. Les racines du clitoris sont toujours là et leur stimulation est capable de procurer de l’excitation, du plaisir et un orgasme à une femme. Les racines du clitoris partent de l’avant des petites lèvres et remontent vers le bas de l’os du pubis. On peut les trouver en exerçant des pressions appuyées sur l’angle inférieur de l’os du pubis, à peu près au milieu.

 

Source : prioritesante.blogs.rfi.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE