Le chocolat, une arme anti-diabète ?

Le chocolat, une arme anti-diabète ?

0
PARTAGER

Quelques carrés de chocolat noir aideraient à limiter la résistance à l’insuline et à améliorer la fonction des enzymes du foie, limitant ainsi les risques de diabète de type 2, d’après une étude internationale.

Lorsqu’ils sont consommés avec modération, les aliments que nous aimons peuvent nous faire du bien. Plus précisément, d’après une étude publiée par la revue British Journal of Nutrition, manger une petite quantité de chocolat noir chaque jour nous protégerait de la résistance à l’insuline et dudiabète de type 2. Une équipe internationale s’est penchée sur les données de 1 153 personnes âgées de 18 à 69 ans faisant partie d’une cohorte d’observation des risques cardiovasculaires au Luxembourg. Plus de 80% des participants ont déclaré manger en moyenne 24,8 grammes de chocolat par jour. Les scientifiques ont dont voulu vérifier le lien entre la consommation de chocolat noir et les effets bénéfiques sur les enzymes du foie et sur la sensibilité à l’insuline. Après avoir pris en compte le style de vie, l’alimentation, et la consommation de thé et de café des volontaires, les auteurs de l’étude ont conclu que le chocolat réduit la résistance à l’insuline et améliore la qualité des enzymes du foie.

Des facteurs à prendre en compte

Les participants qui consommaient du chocolat étaient également plus jeunes, plus actifs et d’un niveau scolaire plus élevé. « Compte tenu du nombre croissant d’études suggérant des effets bénéfiques, les produits à base de cacao pourraient représenter une recommandation alimentaire supplémentaire pour améliorer la santé cardiométabolique. Toutefois, ces observations ont besoin d’être vérifiées par des études plus poussées », indique Saverio Stranges, l’un des auteurs. Même si ces résultats étaient confirmés et que la consommation de chocolat faisait partie, un jour, des recommandations sanitaires, « il est important de faire la différence entre les produits naturels à base de cacao et le chocolat industriel, très riche en calories. L’activité physique, l’alimentation et d’autres facteurs d’hygiène de vie doivent être pris en compte soigneusement pour éviter la prise de poids au long terme », précisent les chercheurs.

 

Source : santemagazine.fr

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE