La toxoplasmose, un danger pour le bébé

La toxoplasmose, un danger pour le bébé

0
PARTAGER

La toxoplasmose est une maladie infectieuse, causée par la présence dans l’organisme d’un parasite appelé toxoplasma gondi. La maladie est présente partout dans le monde et on estime qu’un tiers de la population mondiale est infectée par Toxoplasma gondi. On sait que la toxoplasmose, si elle est contractée par la mère pendant la grossesse, peut mettre le bébé en danger.

Le risque et la gravité que le fœtus soit atteint dépend du stade de la grossesse. Le risque est inférieur à 2 % avant deux mois de grossesse mais dans ce cas l’atteinte fœtale est grave. Il atteint 70 % en fin de grossesse et le fœtus subira alors essentiellement des lésions oculaires. Ce parasite vit et se reproduit chez les chats mais ceux-ci l’éliminant dans leurs selles, il peut aussi infecter d’autres animaux qui entrent en contact avec leurs déjections. Nous pouvons l’attraper en étant en contact avec les animaux mais aussi en mangeant la viande (mal cuite) d’animaux porteurs du parasite.

Quand la maladie est contractée après la naissance, elle ne cause généralement pas de symptôme, mais le parasite reste présent dans l’organisme à vie. Le problème se pose si la maladie est contractée par une future mère pendant la grossesse. En effet, le parasite qui colonise l’organisme maternel peut passer la barrière du placenta et s’attaquer au fœtus. Il risque alors d’entraîner des lésions irréversibles au niveau du cerveau, à l’origine de retards psychomoteurs sévères, de crises d’épilepsie, etc.

Les malformations du crâne sont fréquentes. Les yeux peuvent aussi être atteints par le parasite, ce qui entraîne une inflammation puis la formation de cicatrices sur la rétine. Selon leur taille et leur localisation, les séquelles peuvent aller jusqu’à la cécité. D’autres malformations sont moins fréquentes, au niveau du cœur, du foie, de la rate. La nature et la gravité des conséquences de la toxoplasmose dépendent du stade de la grossesse.

Comment lutter contre la toxoplasmose ?

En premier lieu, bien sûr, il faut éviter d’entrer en contact avec le parasite si l’on attend un bébé. Vous trouverez ici une liste des aliments et des activités qui peuvent entraîner un risque de toxoplasmose. Pour l’éviter alors que vous êtes enceinte, ne consommez que des viandes bien cuites. Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon et brossez-vous les ongles après la manipulation d’une viande crue. Pensez également à bien laver vos ustensiles de cuisine. Évitez de goûter pendant la cuisson votre plat afin d’éviter tous risques de contamination.

Les légumes et fruits, issus d’une terre qui peut être souillée par des excréments porteurs du parasite, doivent être lavés avec soin et, par mesure de sécurité, épluchés ensuite. Il est préférable de les consommer cuits afin de limiter davantage les risques Évitez également de manger de la charcuterie, et tout particulièrement du jambon cru. Il existe par ailleurs des traitements qui limitent le risque de transmission au bébé.

Et même si celui-ci est atteint, on peut aussi lui administrer des antibiotiques pour éviter ou diminuer l’impact de la maladie. Le traitement doit être mis en place le plus tôt possible pour être efficaces.

 

Mam Dieng

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE