La tolérance dans le couple

La tolérance dans le couple

0
PARTAGER

La tolérance c’est accepter qu’un autre soit différent, ait des idées différentes des nôtres. Cela ne veut pas dire, en aucun cas, qu’il faille dire amen à ce qui est mal.

On peut être tolérable en respectant le choix des autres sans pour autant être d’accord avec eux sur tout ce qu’ils disent. Un homme et une femme peuvent ainsi s’enrichir de leurs différences, ce qui constitue une vraie opportunité et une vraie chance dans une vie.

Respecter les opinions et les manières d’agir d’autrui c’est en quelque sorte, et dans une certaine mesure, respecter la vie de l’autre, ses actes mais aussi ses paroles et ses dires, sans forcément croire en lui, en ce qu’il fait et en ce qu’il dit! On peut ne pas être d’accord, mais le dialogue est parfaitement possible si on admet simplement l’existence des idées de l’autre.

Etre tolérant à son égard c’est lui accorder le droit d’avoir une opinion propre, sans être forcément d’accord avec lui ou elle. Quand cet état de fait est admis la porte du vrai dialogue est enfin ouverte, le dialogue à bâton rompu, sans risquer de rompre.

Qu’est ce alors que la compréhension entre deux personnes? Un état de fait résultant d’un dialogue permanent ou chacun apporte sa pierre à la construction d’un édifice commun, un édifice qui n’est jamais parfait au départ, mais qui va se consolider avec le temps, et surtout sans heurts!

Un couple qui dure, un amour qui résiste au temps, tout cela ne peut être qu’empreint d’une bonne dose de tolérance mutuelle. Amour et tolérance c’est un peu comme un couple en devenir, et déjà en soi un sujet de discussion sans fin, un premier signe d’intelligence à deux. Amour et tolérance c’est un peu comme bonnet blanc et blanc bonnet, mais ce ne sera jamais un bonnet d’âne!

Le couple idéal est souvent défini comme deux personnes qui « s’accordent », et on n’hésite pas à dire d’eux qu’ils s’entendent bien, mais trop souvent cette entente repose sur des consentements mutuels de fortune, non négociés, et non pas sur le résultat d’un vrai dialogue, qui de fait doit admettre la contradiction. 

Amoureux, amoureuse, si tel est votre état, avez vous mesuré votre propre niveau de tolérance? Ne vivez plus sans tolérance aucune, battez vous pour le dialogue et la compréhension, et ne votez plus pour l’amour idiot!

 

 

Florence Bayala

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE