La daurade : quels bienfaits nutritifs?

La daurade : quels bienfaits nutritifs?

0
PARTAGER

Il existe trois types de daurade : la dorade rose, la dorade grise et la dorade royale. Mais sachez que le terme daurade ou dorade désigne plusieurs espèces de poissons de bonne qualité gustative.

Comment les différencier?

Il existe en effet de grandes différences entre ces trois types de daurade. D’abord à commencer par l’orthographe. On écrit « daurade » uniquement pour la daurade royale.

La daurade royale aussi appelée "vrai daurade"

Elle se reconnait grâce :

- à sa tache noire sur chaque ouïe

- à sa bande dorée en forme de croissant entre les yeux ;

- à ses écailles argentées ;

- à sa taille généralement de 40 cm et son poids de 3 kg maximum.

Elle est pour la plupart du temps vendue entière. Sa fraîcheur est visible de par son aspect brillant et son corps rigide, son oeil sera également luisant et rond.        

La dorade grise ou griset

Cette dorade est parfois appelée griset. Et présente des différences très remarquables :

- Sa longueur qui va jusqu'à 40 cm.

- Sa couleur bleu-gris.

- Ses écailles de couleur grisâtre, sans reflet.

La dorade rose ou "pageot rose"         

Son orthographe est différente de la première : « dorade ». Elle est cependant reconnaissable par :    

- sa forme ovale aux flancs plats de couleur argentée ;

- ses yeux de grandes dimensions ;

- sa tache noire à proximité des ouïes ;

- ses nageoires rouges et son dos rose à l'âge adulte : avant d'être adulte, cette dorade est de couleur beige légèrement argentée ;

- sa taille de 30 à 50 cm pour un poids d'environ 2 kg.

C’est un poisson trapu.      

Apport nutritif de la dorade

La dorade renferme de petites quantités d’acides gras mono-insaturés dont les propriétés bénéfiques sur la santé cardio-vasculaire sont largement reconnues. Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, sa consommation régulière favoriserait le bon fonctionnement cardio-vasculaire.

La daurade royale : elle est réputée pour la finesse de sa chair et est riche en oméga-3 mais apporte aussi des oméga-6 en moindre quantité ; des protéines.

La dorade rose : est riche en phosphore, en calcium et en fer ; est un poisson maigre et digeste ; apporte un bon nombre de protéines à notre corps.

La dorade grise : est intéressante, car elle permet un apport en protéines, oméga-3, lipides, vitamines B 12 et glucides.

Cependant, il est à consommer avec modération étant donné son taux assez élevé en cholestérol.

Bon à savoir : La consommation de la dorade grise est déconseillée :

- pendant sa période de reproduction afin de respecter la survie de l'espèce ;

- mieux vaut donc consommer le griset entre juin et janvier ;

- sa longévité relativement longue expose ce poisson au risque de contamination au mercure ;

- aux femmes enceintes, au femmes allaitantes et aux enfants.

- évitez donc les fritures et préférez la cuisson au four ou à la vapeur pour préserver ses qualités.

                                            

Yolande Jakin


Afrique femme

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE