Hémorroïdes et sexualités : 4 conseils pour s’en sortir

Hémorroïdes et sexualités : 4 conseils pour s’en sortir

0
PARTAGER

La sexualité est bien souvent un sujet dérangeant, voire tabou, chez les personnes victimes de crises d’hémorroïdes. En effet, hémorroïdes et sexe ne font pas forcément bon ménage. Des difficultés peuvent être rencontrées au niveau physique mais également au niveau psychologique (on sait que les crises d’hémorroïdes ont de réels impacts psychologiques). Heureusement, il est possible de dédramatiser la situation en suivant ces quelques conseils.

Évidemment, le premier réflexe consiste à éviter scrupuleusement les pratiques sexuelles de type anal.

Les relations anales sont en effet très déconseillées si vous êtes victimes d’une crise hémorroïdaire. Une sollicitation trop importante et répétée de la zone anale aura pour conséquence de fragiliser les veines situées dans la région de l’anus et du rectum. 

Or, on sait qu’une crise hémorroïdaire intervient à cause d’une inflammation de ces veines. À ce titre, les pratiques sexuelles anales constituent donc l’une des causes d’apparition des crises hémorroïdaires.

Même en s’abstenant de toute pratique anale dans sa sexualité, il est parfois difficile d’obtenir des relations satisfaisantes. En effet, un grand nombre de positions sollicitent tout de même la région anale.

Il est donc conseillé de trouver des positions qui demandent le moins de contractions possibles de la zone. Le dialogue avec votre partenaire est donc très important.

On évitera par exemple les frottements de la région anale avec des tissus (draps notamment) pendant l’acte. Parmi quelques positions possibles, on peut donc penser à la levrette mais également la position où vous êtes accroupi(e) sur votre partenaire (pas de frottements de la zone), ou toute autre position qui vous paraitra confortable.

Plus que jamais si vous souffrez de crises hémorroïdaires, vous devez respecter toutes les règles élémentaires d’hygiène.

Après l’acte sexuel, pensez à vous doucher pour rincer et nettoyer consciencieusement la région anale. Utilisez des lingettes pour bébé pour ne pas irriter la zone.

Les relations sexuelles chez les personnes victimes de crises d’hémorroïdes peuvent être un sujet épineux, parfois tabou. Ce sujet peut devenir une source d’anxiété, d’angoisse, de doutes et de remise en question.

Vous devez donc favoriser un dialogue sincère avec votre partenaire. Le but est de discuter ensemble de la situation, sans avoir honte, pour négocier l’acte sexuel en douceur. Expliquez à votre partenaire vos douleurs, vos limites et les choses à faire et ne pas faire.

Si cette phase de dialogue est réussie, elle peut être un élément de cohésion dans le couple, au lieu d’être une épreuve difficile.

Un exemple concret ? Si vous recherchez des positions agréables malgré vos crises, parcourez le Kama Sutra en couple et faites de cette question un jeu intime.

Profitez de cette situation pour mettre en place plus de confiance et d’intensité dans vos relations. Vous ne le regretterez pas !

 

Source : hemoroide.org

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE