Grossesses en milieu scolaire : Kandia Camara décide de radier et poursuivre...

Grossesses en milieu scolaire : Kandia Camara décide de radier et poursuivre les auteurs

0
PARTAGER

Le phénomène de grossesse en milieu scolaire prend de l’ampleur. Et il ne se passe pas de jour sans que des directeurs régionaux de l’éducation nationale et Inspection de l’Enseignement Primaire (IEP) ne soient saisis. Face à cette situation, le ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique a décidé de punir sévèrement les auteurs.

En tout cas, le ministère entend se constituer partie civile pour tous les cas de grossesses qui surviennent en milieu scolaire. En donnant cette information hier, à la DREN de Yopougon à l’occasion de l’installation de l’auto-commutateur le Directeur de cabinet du ministère de l’education nationale, Assoumou Kabran, entend montrer la détermination du ministre Kandia Camara à combattre ce phénomène. Il a indiqué que les enseignants qui se feront prendre subiront la rigueur de la loi. « (…) Si les auteurs sont des enseignants fonctionnaires, nous allons enclencher la procédure administrative qui va aboutir à leur radiation. Et cela n’exclut pas la poursuite pénale qui les conduira devant les tribunaux » a interpellé M. Kabran. Avant d’ajouter que le ministre de Kandia Camara a procédé, en collaboration avec l’UNFPA et le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, au lancement le vendredi dernier de la campagne ‘’zéro grossesse à l’école’’ à Bondoukou. Objectif : sensibiliser les acteurs, gestionnaires du système éducatif et parents d’élèves. « (….) Trop c’est trop ! Nous devons sensibiliser davantage tous les acteurs de l’école pour que ce phénomène cesse », a martelé le directeur de cabinet du ministère de l’Education nationale. Faisant remarquer que le phénomène de grossesses en milieu scolaire a atteint le seuil de l’intolérable avec 5076 cas pour la seule année scolaire 2012-2013. Il y a eu 49 cas de grossesse dans les classes de CE2 ; 916 cas pour les classes de CM2 ; 912 cas pour les classes de 3ème et 583 cas pour les classes de Terminale. M. Assoumou Kabran n’a pas jeté l’anathème sur les enseignants.

Car, dira-t-il, seulement 4 % de cas de grossesse en milieu scolaire sont imputables aux personnels enseignants. Le DREN d’Abidjan 3, Diomandé Sandé Félix a expliqué que l’auto-comme (autocommutateur) est un outil de bonne gouvernance. « (…) L’installation de cet appareil répond à un souci de fluidité au niveau de la communication. », a relevé M. Diomandé, soulignant que ce sont 46 salles qui ont été équipées chacune d’un poste de téléphone. La DREN Abidjan 3 comprend 110 agents.

Source : Educarrière

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE