Grossesse et obésité : les risques pour la future maman et le...

Grossesse et obésité : les risques pour la future maman et le bébé

0
PARTAGER

Il semble loin le temps où l’on encourageait les femmes enceinte à manger pour deux. Aujourd’hui, les professionnels de la santé encouragent les femmes enceintes à surveiller leur poids car l’obésité croissante de ces dernières est en passe de devenir un problème de santé publique.

Mieux vaut pour une femme enceinte être mince qu’obèse. Toutes les études confirment en effet que l’obésité est un élément défavorable, tant pour la mère que pour l’enfant. Elle augmente ainsi les risques d’hypertension et de diabète pendant la grossesse, facteurs de risque bien connus d’accouchement prématuré et de complications néonatales. Une femme obèse a également plus de risque d’avoir un nouveau-né de poids de naissance élevé (macrosomie) et d’accoucher par césarienne. 

Les risques pour la mère

Le diabète gestationnel se révèle pendant la grossesse et peut même toucher les personnes habituellement non diabétiques. L’apparition de ce diabète est favorisée par un poids excessif et peut se révéler dangereux pour la maman. Le bébé n’est en général pas atteint, le principal risque qu’il court est une prise de poids excessif

Hypertension artérielle

Une femme obèse a 2 à 5 fois plus de risques de développer une hypertension artérielle pendant sa grossesse, ainsi que les complications qui peuvent en découler.

Obésité et fertilité

Dès la conception, le fort surpoids peut réduire les chances d’avoir un enfant. L’obésité accroitrait d’environ 10 % les risques d’être infertile. Chez la femme obèse, il arrive que les ovaires soient touchés et ne parviennent plus à créer des ovules capables d’être fécondés.

L’obésité ne prédispose aucunement à une césarienne : les risques sont les mêmes chez une femme mince. L’épaisseur de la graisse peut cependant poser un problème pour réaliser la césarienne, pour certaines formes d’obésité. L’anesthésie demande également de la délicatesse car les produits utilisés vont se loger dans les graisses et s’éliminent plus lentement. D’autre part, l’échographie se révèle parfois moins précise : la graisse peut entraver le passage des ultrasons.

Les risques pour le bébé

Pour le bébé, les principaux risques sont des malformations neuronales, une altération de la moelle épinière pouvant provoquer des paralysies ou des lésions cérébrales. Les risques de bébés morts-nés sont également plus importants.

Poids de naissance élevé

La macrosomie (poids de naissance du bébé supérieur à 4 kg) est plus fréquente chez les mères obèses, même s’il n’existe pas de diabète associé. Une prise de poids trop importante pendant la grossesse augmente ce risque.

 

Yolande Jakin

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE