Grippe, nausée, maux de tête: quoi manger quand nous sommes malades ?

Grippe, nausée, maux de tête: quoi manger quand nous sommes malades ?

0
PARTAGER

Les menus choisis lorsque nous sommes cloués au lit enrhumés, constipés ou pour n’importe quelle autre raison, jouent un rôle important dans notre rétablissement. Quand notre système immunitaire est affaibli et que notre organisme est exposé aux agressions extérieures, il en faut peu pour tomber malade. Et si certains médicaments ou traitements alternatifs se révèlent très efficaces pour combattre les premiers signes de la maladie, l’alimentation joue aussi un rôle très important. Découvrez, au cas par cas, comment augmenter vos chances de rétablissement rapide.

– Les maux de tête

Préparez-vous une soupe de lentilles à la marocaine. Composée d’oignons, d’ail, de gingembre, de tomates, de lentilles, de persil, de coriandre, d’huile et d’épices, cette recette permet de se rassasier tout en évitant les aliments qui augmentent les maux de tête comme le chocolat, les noix ou les produits laitiers. Au contraire, cette soupe apporte une bonne dose de protéines végétales, d’épices anti-inflammatoires et de magnésium, qui aide à « détendre » les vaisseaux sanguins.

– Le sinus encombré

Vous sentez que vos sinus commencent à devenir douloureux ? Préparez-vous un bon chili con carne, un curry vert ou n’importe quel autre plat pimenté que vous aimez. Le piment aide à limiter l’inflammation des sinus.

– Le mal de gorge

C’est le moment de ressortir la recette du bouillon de vos grands-parents. Ajoutez-y de l’ail, des herbes et des légumes, puis buvez un thé bien chaud avec du miel. La chaleur aide à décongestionner la gorge, tandis que l’ail et les légumes apportent des nutriments qui aident à lutter contre l’inflammation et à soulager la douleur.

– La nausée

Vous pouvez faire le plein de bananes, de riz, de compote de pommes et de thé au gingembre. Chacun de ces aliments est facile à retenir car il se colle aux parois de l’estomac, et aide à apaiser le système digestif. Évitez autant que possible les produits laitiers, les aliments très sucrés, la viande rouge et les légumes frais, trop difficile à assimiler. Ne vous forcez pas à manger si vous n’en avez pas envie, mais n’oubliez pas de boire régulièrement de l’eau.

– La constipation

Optez pour des aliments riches en fibres comme les flocons d’avoine et les fruits, qui aident à ramollir les selles et à les faire bouger. Une tasse d’eau chaude avec du citron peut stimuler les muscles digestifs et vous aider à aller aux toilettes.Les fruits secs, les fruits à coque et les légumineuses sont particulièrement recommandés.

– La diarrhée

Le réflexe essentiel en cas de diarrhée ne concerne pas les aliments, mais plutôt les boissons : il faut boire de l’eau pour vous réhydrater. Des bouillons et des soupes seront donc bénéfiques pour la même raison. Vous pouvez y ajouter des pâtes pour en faire un repas plus consistant. Une fois l’épisode calmé, vous pouvez intégrer progressivement du riz, du poisson et des viandes maigres.

 

Source: santemagazine.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE