« Être sa deuxième femme, mais sans enfant« 

« Être sa deuxième femme, mais sans enfant« 

0
PARTAGER

Je suis une femme célibataire, mère de deux enfants. J’ai vécu avec leur père quatre ans avant de me séparer de lui. Depuis deux ans, je suis avec un homme marié qui, je le constate est follement amoureux de moi.

Mais chaque fois qu’on doit se voir, c’est dans une certaine clandestinité. Quand il est avec moi et que sa femme l’appelle au phone, il est désemparé et rentre chez lui me laissant toute seule. Finalement ne pouvant plus supporter cet état de chose, j’ai décidé de le quitter, ce qu’il n’accepte pas. Il veut aller faire la cérémonie de dot coutumière avec mes parents alors qu’il est marié légalement et religieusement.

Je ne sais quoi faire car il ne supporte pas que je veuille le laisser et me chercher ailleurs. Il veut coûte que coûte rester avec moi et ne veux pas non plus d’enfant de moi. Son seul désir : juste qu’on soit ensemble.

NB : il subvient comme il le peut à mes besoins et à ceux de mes enfants.

Une lectrice

RÉPONSE DE FLEUR,

Il n’y à vraiment pas de raison à continuer une telle relation ma chère. Et si tu ouvres grandement les yeux, tu verras que ce monsieur est entrain de non seulement te perdre le temps, mais abuser de toi et vieillir ton corps plus vite.

Avec tes deux enfants, tu as certainement peur de rester seule sans pouvoir te reconstruire une nouvelle vie. Raison pour laquelle tu te laisses manipuler par un homme marié.

Pour ta gouverne, il ne quittera jamais sa femme pour se mettre avec toi. Ça se voit clairement selon la description que tu fais de lui. Une dot face à un mariage religieux et civil n’a aucune valeur juridique. Ça tu le sais bien je suppose.

Alors prend ta vie en main et quitte ce monsieur. Quelqu’un d’autre saura ta valeur et te donnera des enfants si tu le désires encore, et si lui aussi le veut.

NB : si tu dépends financièrement de cet opportuniste, trouve une activité à faire. Tu seras plus indépendante.

 

Photo d’illustration

 

 

 

 

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE