Epilation intime : 9 erreurs dangereuses à éviter

Epilation intime : 9 erreurs dangereuses à éviter

0
PARTAGER

Poils incarnés, cicatrices qui ne disparaissent jamais, démangeaisons… Depuis le temps que vous vous épilez vous pensez maîtriser le geste pourtant votre épilation n’est jamais nette ? Vous devez forcément commettre l’une de ces 9 erreurs si ce n’est plusieurs. Voici ce qu’il faut absolument éviter pour un bikini doux et zéro défaut.

– Utiliser le rasoir à sec favorise l’irritation

Le rasoir c’est l’option épilation la plus facile car il s’utilise sous la douche et rapidement. Mais attention à ne pas zapper l’étape la plus importante l’application de la mousse.

Pourquoi ? Elle permet de faire glisser la lame plus facilement . Le maillot est une zone où la peau est fragile, il faut répéter le geste plusieurs fois et se contorsionner. Les gestes ne sont pas forcément maîtrisés on risque la coupure ou l’irritation . On fait bien mousser et on se rase sous l’eau chaude pour détendre les muscles des poils qui partiront plus facilement.

– Utiliser le rasoir à sec favori

Le rasoir c’est l’option épilation la plus facile car il s’utilise sous la douche et rapidement. Mais attention à ne pas zapper l’étape la plus importante l’application de la mousse.  

Pourquoi ? Elle permet de faire glisser la lame plus facilement . Le maillot est une zone où la peau est fragile, il faut répéter le geste plusieurs fois et se contorsionner. Les gestes ne sont pas forcément maîtrisés on risque la coupure ou l’irritation . On fait bien mousser et on se rase sous l’eau chaude pour détendre les muscles des poils qui partiront plus facilement.

– Utiliser une crème hydratante après

Quoi pas de crème après une épilation ? Pas de panique on ne veut pas dire qu’il ne faut pas mais simplement éviter d’utiliser le mauvais type de crème . 
Pourquoi ? Les crèmes hydratantes ont tendance à irriter la peau juste après l’arrachage des poils. Mieux vaut tartiner sa peau avec une crème réparatrice surtout sur les petites lèvres, zone de frottement avec les sous-vêtements qui peut vite s’irriter chez les peaux sensibles.

– S’épiler dans une pièce trop froide

La salle de bain n’est pas forcément l’endroit le mieux chauffé de la maison. Pourtant la température ne doit pas être négligée car elle à un rôle majeur.


Pourquoi ? « Il faut s’épiler dans une pièce bien chauffée car avec le froid les muscles à l’extrémité du poil vont se contracter et ce dernier s’en ira moins bien », explique le Dr Nina Roos, dermatologue. 
Pas question d’épiler une zone aussi fragile en coup de vent et sans préparation. Utiliser de la crème dépilatoire sur les petites lèvres Même si ce n’est pas la meilleure solution, il est possible d’utiliser une crème dépilatoire pour s’épiler le maillot. Mais attention si vous êtes une adepte de l’intégral  il n’est pas recommandé d’en appliquer sur les petites lèvres .

Pourquoi ? Ces produits ne sont pas adaptés pour cette zone car elle est assez fragile on risque l’irritation . Si on n’y tient absolument il faut faire un test sur une petite zone juste avant.

– Ne pas faire de gommage

Oui on sait l’épilation ça prend déjà du temps et de l’argent alors s’il faut aussi rajouter le gommage on n’a pas fini. Mais à quoi serviront toutes ces dépenses si le résultat n’est pas net ? Sans faire de gommage vous risquez de vous retrouver avec pleins de marques et de petits boutons. 
Pourquoi ? « Exfolier la peau permet de retirer les peaux mortes et casse le derme pour permettre aux poils de mieux ressortir. Cela évite les poils incarnés et favorise l’arrachage », confirme le Dr Nina Roos, dermatologue.

– Utiliser trop souvent le rasoir

Ce n’est pas une idée reçue ! L’utilisation du rasoir rend le poil plus sombre et plus épais. A force, cela picote à la repousse et se voit beaucoup plus. 
Pourquoi ? « Le rasoir ne fait que couper le poil. Il vaut mieux privilégier les techniques d’arrachage comme la cire avec le temps on constate que la pilosité devient plus clairsemée. Bien souvent avec le rasoir on finit par épaissir également les poils en périphérie des cuisses sources de nombreux complexes quand vient l’été », prévient notre interlocutrice. 
Mieux vaut garder le rasoir pour des petites retouches ou en cas de manque de temps.

– Cire attention aux brûlures

Ce n’est pas parce qu’on est habituée à s’épiler qu’on ne commet plus d’erreur au contraire ! On ne fait plus attention à ses gestes, on chauffe la cire un peu trop, on applique, et là c’est le drame ! 
Pourquoi ? Si on ne teste pas la température de la cire du bout des doigts, elle peut créer des brûlures et des traces qui mettront longtemps à disparaître voire jamais. Ensuite parce qu’ il est possible que l’on soit allergique au produit . Le maillot est peut-être la zone où les poils repoussent le plus vite et demande un entretien régulier. La plupart du temps tout est fait en coup de vent. Sauf que ce n’est pas la meilleure chose à faire.

Pourquoi ? « C’est probablement l’erreur la plus faite, il faut prendre son temps. En cabinet on voit trop souvent des marques d’éraflure ce qui peut s’avérer traumatique pour les peaux sensibles », prévient la dermatologue.

 

Source: medisite.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE