« Dois-je tout lui avouer?« 

« Dois-je tout lui avouer?« 

0
PARTAGER

Bonjour Fleur,

Je me nomme Adjah et j’ai 25 ans. Je suis une fille timide et je m’attache difficilement aux gens. Je n’ai presque pas d’ami car je n’aime pas trop les histoires. Voila mon problème c’est que j’aime bien un jeune homme de 30 ans, cela fait maintenant 5 ans que je le connais. J’ai même connu ses copines. Lui et moi sommes très proches. Il est tellement mignon, protecteur, attentionné. On parle beaucoup ensemble. Je suis attirée par lui, par tout ce qu’il fait et ça devient compliquée pour moi de le nier, de garder encore ce sentiment en moi. Le problème, c’est que je ne sais pas si c’est réciproque. Dois-je lui avouer mes sentiments? J’ai peur d’être rejetée. Je ne veux pas le perdre, ni son amitié aussi. Je tiens beaucoup à lui. Je ne me suis jamais intéressée comme cela à un homme. Merci et bonne continuité dans votre travail.

RÉPONSE DE FLEUR

Je comprends très bien ta situation Adjah. Lorsqu’on aime une personne, on veut être avec elle, être à ses soins… Tu as des doutes, tu as peur et même en temps tu rêve d’être dans ses bras, ça te ronge. C’est normal mais il faut surmonter tes doutes et ta peur. C’est ton ami, tu sais ce qu’il aime et n’aime pas, en un mot tu le connais. Sans lui avouer directement tes sentiments, par ton comportement, tes gestes, emmène le a comprendre, à te voir autrement que son amie. Séduire le sans lui courir, après. Il faut être aussi sur que son coeur ne bat pas pour une autre fille, fonce si le champs est libre. Mais Adjah, quoiqu’il arrive ne sois pas déçu et laisse toi guide par ton coeur. Tu peux aussi lui dire ça directement, vous êtes de bons amis, soit il a des sentiments pour toi et vous aller commencer une belle histoire, dans le cas contraire vous resterez de bon amis, mais au moins tu seras libérer de ce sentiment. Parcourt notre rubrique vie de couple, nous avons des articles qui pourront t’aider d’avantage.

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE