Déclaration d`amour : comment réagir si vous ne ressentez pas la même...

Déclaration d`amour : comment réagir si vous ne ressentez pas la même chose ?

0
PARTAGER

Il y a mille façons de dire « je t’aime », mais il y a tellement peu de réponses à une déclaration d’amour non réciproque ! Les mots vous manquent terriblement, vous qui êtes d’ordinaire si bavarde… Pas de panique, on vole à votre rescousse !

Déclaration d’amour non réciproque : mieux vaut prévenir que guérir

Il a prononcé les deux syllabes si lourdes de sens et là c’était panique à bord ! « Je suis censée dire quelque chose là ? Oui, mais quoi ? Pourquoi est-ce que rien ne sort de ma bouche ? » Une chose est sûre, c’est le moment de solitude le plus long de l’histoire ! Remontons un peu le temps… Il a certainement déjà fait des allusions (subtiles) à ses sentiments. Peut-être qu’il a multiplié les petits gestes affectueux ? Autant de déclarations d’amour masquées qu’il fallait reconnaître ! Vous auriez pu éviter cette situation gênante en prenant les devants. En lui disant que vous appréciez sa compagnie, mais que vous n’éprouvez pas les mêmes sentiments à son égard. Le risque ? Qu’il se vexe et nie tout en bloc. Il n’empêche que le message est reçu 5/5.

Trouver les mots pour répondre à une déclaration d’amour non réciproque

Sa déclaration d’amour est tombée au mauvais moment ? Viiiiite une réponse ! « Je voudrais pouvoir te dire la même chose ». « Je suis très flattée, mais je n’éprouve pas les mêmes sentiments pour toi ». « Je ne pense pas pouvoir te donner ce que tu attends de moi ». Certes, c’est un peu brutal, mais la seule bonne réponse à un « je t’aime », c’est « je t’aime aussi ». Alors quitte à dire les choses honnêtement, autant éviter les longs discours. Un peu comme ce sparadrap qu’il est préférable de décoller d’un coup sec… Et dites-lui bien que vos sentiments ne risquent pas de changer. L’espoir est dans certains cas assassin. Surtout, épargnez-lui les explications sur le pourquoi du comment. S’il vous le demande, vous pouvez toujours lui dire que vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde. Quoi qu’il en soit, évitez les pleurnicheries et les lamentations du genre « oh mon dieu, je suis tellement désolée ! » Ce n’est pas un deuil que vous annoncez non plus. Les câlins qui se veulent réconfortants, mais qui peuvent donner de faux espoirs sont aussi à proscrire.

Laisser l’autre décider de la suite à donner à cette déclaration d’amour

Vous connaissez cette réplique que l’on sort souvent après une déclaration d’amour non réciproque ? « Restons quand même amis ! » Vous venez de lui mettre un vent, ce n’est donc pas à vous de décider de la suite des événements. Laissez-lui donc le temps de s’en remettre. Et allez-y mollo sur les textos et appels qui masquent à peine votre culpabilité. En tentant de le consoler, vous risquez de l’inciter à se faire des films. Par contre, rien ne vous interdit d’user de l’humour et de l’autodérision pour détendre l’atmosphère. Alors ce n’est (sûrement) pas la réponse qu’il espérait en vous faisant cette déclaration d’amour enflammée … mais elle est sincère et honnête, c’est déjà ça ! Au pire, il en aura pour quelques années de psychanalyse ! On plaisante… c’est juste un mauvais quart d’heure à passer. Surtout pour lui évidemment !

 

Source: bibamagazine.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE