Comment annoncer l'existence de mes jumeaux à ma femme?

Comment annoncer l'existence de mes jumeaux à ma femme?

0
PARTAGER

Bonjour Fleur,

Longtemps je me disais que ce sont les femmes qui ont toujours des choses a expliquer pour avoir une solution. Mais je me rend compte à présent que quand on a le dos au mur, on n’a plus d’autre choix que de se tourner vers nos semblables pour essayer d’avoir une oreille attentive et surtout des conseils sages.

Je suis un homme de 55 ans et je souhaiterais s’il vous plait garder l’anonymat. Je me suis marié très jeune et ça nous fait exactement 30 ans de vie de couple mon épouse et moi. J’ai été fidèle à ma dulcinée tout le temps. Mais j’ai mangé du fruit de l’arbre interdit. Pour être plus clair, je me suis mis dans une relation extra conjugale. Et de cette relation sont nés des jumeaux, une fille et un garçon de 3 ans. Je ne souhaiterais pas me justifier mais voici ce qui m’a poussé à cet extrême.

Mon épouse et moi n’avons pas d’enfant. Nous avons essayé tous les traitements possibles; modernes comme traditionnels. Aucun résultat satisfaisant. Nous avons aussi essayé d’autres méthodes de fertilité, et toujours rien. Voyant les enfants de mes frères, mes cadets, la joie qu’ils ont de vivre, jouer avec leurs progénitures, j’ai commencé a angoissé. A tel point que l’alcool est devenu mon compagnon et il m’est même arrivé de vouloir divorcer d’avec celle qui a partagé ma vie pendant plus de 30 ans.

J’ai commencé alors a fréquenté Anne. Depuis 4 ans nous sommes amants. C’est elle la mère de mes enfants… Lorsque je vois mes bébés je suis heureux, mais le chagrin me ronge quand je suis avec ma femme. J’ai peur de lui faire mal quand je vais lui annoncer l’existence de mes enfants.

J’essaie de lui en parler mais je n’y arrive pas. Mon dilemme est énorme : j’aime ma femme et j’aime également mes enfants. S’il vous plait Fleur sans trop me lancer la pierre, aidez-moi à garder et ma femme et mes enfants sous le même toit.

Anonymat

Réponse de Fleur

Cher monsieur, c’est en effet un dilemme. La situation est tellement délicate que vous avez raison d’être apeuré. Mais comme on le dit « on ne peut faire d’omelette sans casser les oeufs », il est temps que vous prenez vos responsabilités.

Cela dit, vous n’avez plus le choix, soit vous le faites ou alors attendez que d’autres le fassent pour vous et de la mauvaise manière. En 30 ans de vie commune, vous connaissez mieux votre femme, plus que quiconque; à quel moment lui parler des choses sérieuses comme c’est d’ailleurs le cas en ce moment.

Il faut le faire et vite. Peut-être même qu’elle sait, mais de peur de vous perdre, fait fi de votre relation avec Anne et de l’existence de vos enfants. Car elle connait sa situation « d’infertilité ».

Comme vous l’avez si bien dit, quand on a le dos au mur, il n’y a plus qu’une seule alternative : affronter la situation. Nous vous souhaitons assez de courage pour cette tache…

Photo d’illustration

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE