Célibataires, vous avez plus de chances de vous épanouir que les personnes...

Célibataires, vous avez plus de chances de vous épanouir que les personnes mariées

1
PARTAGER

Contrairement à une idée reçue, les célibataires ne seraient pas moins heureux que les personnes vivant en couple. Ils seraient même plus épanouis s’ils ont une vie sociale riche, selon une étude. Vous pensez que la vie en solo est un facteur de dépression ? Détrompez-vous !

Même si la société est largement favorable aux couples, d’un point de vue financier comme social, admettons-le, ça fait toujours mieux d’arriver à deux à un dîner chez des amis , ce ne sont pas toujours eux les plus heureux et les plus épanouis dans la vie. Etonnant ? C’est en tout cas ce qu’affirme une nouvelle étude présentée cet été lors de la Convention de l’American Psychological Association.

Car voilà, loin d’être une fatalité, la vie solo est très souvent un choix en 2016. C’est le premier constat dressé par les chercheurs de l’université de Santa Barbara (Californie, Etats-Unis), après avoir passé au crible 814 études portant sur la vie de couple. Ainsi, de plus en plus de personnes optent pour le célibat après une séparation ou un divorce. Et c’est bien le fait de prendre la décision plutôt que de la subir qui pourrait tout changer.

Les célibataires gèrent mieux leurs émotions négatives

Les résultats des travaux révèlent ainsi que les personnes qui vivent seules mais qui ont une vie sociale riche sont en moyenne plus épanouies que la plupart des gens qui se partagent un seul et même cocon. Plus précisément, les célibataires apprécieraient davantage leur activité professionnelle et auraient de meilleures relations avec leur famille, leurs amis, leurs voisins ou encore leurs collègues.

De plus, contrairement aux personnes mariées, les célibataires jouiraient d’une plus grande autonomie. La conséquence est, selon les chercheurs californiens, qu’ils ont tendance à mieux gérer leurs émotions négatives comme le stress et l’anxiété. De plus, prendre leurs propres décisions leur donne le sentiment de progresser davantage dans la vie. Bref, leur situation est clairement propice au développement personnel.

"Chacun doit opter pour le mode de vie qui lui convient"

Mais loin d’être un pamphlet anti-couple, les scientifiques souhaitent surtout mettre en avant une nouvelle image des personnes qui vivent seules. "Une préoccupation constante des effets négatifs possibles de la solitude peut occulter les avantages profonds d’une vie solo, souligne le Pr Bella DePaulo, qui a participé aux travaux. Il s’agit aujourd’hui de savoir reconnaître et communiquer sur les vraies forces et la capacité à rebondir des personnes célibataires."

A contrario, la vie de célibataire n’est pas une garantie d’épanouissement personnel. Le choix de vivre en couple ou non serait surtout une question d’état d’esprit. "Chacun doit opter pour le mode de vie qui lui convient le mieux et il n’y a pas de modèle de vie standard, rassurent les chercheurs. Peu importe ce que tout le monde fait ou ce que les autres pensent, si nous pouvons trouver les lieux, les espaces et les personnes qui correspondent à qui nous sommes vraiment." Pour être épanoui, mieux vaut donc vivre seul que mal accompagné.

 

Source: lci.fr


Femme Afrique

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE