Bientôt des pansements à base de coquilles d`œufs ?

Bientôt des pansements à base de coquilles d`œufs ?

0
PARTAGER

Les coquilles d’œufs seraient efficaces pour améliorer la cicatrisation des blessures chroniques, selon les résultats d’une étude publiée sur le site Telegraph and Argus . Une nouvelle option thérapeutique peu onéreuse pour le marché du pansement.

Les chercheurs de Bradford (Royaume-Unis) ont fabriqué avec des coquilles d’œufs recyclées une sorte de plâtre sous forme de patch de 10 centimètres de côté et ont testé son efficacité sur la cicatrisation des plaies.

Si cette matière première est abondante et peu couteuse, elle a aussi l’avantage d’améliorer les taux de cicatrisation des patients. La forte teneur en zinc des coquilles d’œufs, un nutriment essentiel qui renforce le système immunitaire et améliore la régénération des tissus, ainsi que des composés du jaune d’œuf, permettraient d’accélérer la cicatrisation des plaies et de soulager la douleur.
«L’idée est basée sur un vieux remède chinois pour la cicatrisation des plaies , qui utilise la mince couche de membrane autour des œufs comme pansement pour les blessures, car elle est connue pour avoir des propriétés qui peuvent accélérer le processus de guérison », explique le chef de projet et auteur de l’étude, Hussein Dharma.
Ce nouveau pansement utiliserait les déchets des œufs provenant de l’industrie alimentaire (mayonnaise, pâtisserie…). Sept à huit œufs suffisent pour fabriquer 10m² de pansement.

Une solution thérapeutique peu couteuse

« Ceci est un projet vraiment passionnant car ce nouveau plâtre a le potentiel d’apporter un soulagement pour les personnes avec une variété de blessures. Il est prévu de coûter beaucoup moins cher que les produits actuels à base de collagène et son efficacité sur la cicatrisation permettrait un fort taux de guérison », explique le chercheur.
« En moyenne 600 millions d’œufs par jour sont consommés et les coquilles sont juste mis au rebut », explique Ralf Schmidt, co-fondateur de la société Norweigan Biovotec .
Des essais cliniques doivent être mis en place au début de l’année 2017. En fonction de leurs résultats, il sera peut-être possible de trouver les pansements aux œufs sur le marché européen dès 2018.
« Nous serons ravis de travailler avec les chercheurs du centre de recherche Bradford qui a révélé que les premiers essais cliniques du pansement sont prévus pour le début 2017 avec l’espoir d’obtenir un «marquage CE» pour l’approbation du marché européen d’ici à 2018 » a conclu Ralf Schmidt.

 

Source : topsante.com

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE