Amour : 10 trucs pour atteindre l’orgasme à coup sûr

Amour : 10 trucs pour atteindre l’orgasme à coup sûr

0
PARTAGER


Mesdames, les hommes vous ont amené à penser qu’il leur suffisait de grimper sur vous et faire une série de « Up and Down » pour vous porter au 7e ciel. Il n’en est rien ! L’orgasme, ce plaisir inouï est d’abord le fruit d’une implication personnelle. Voici quelques trucs, recommandés par le sexologue Dr Leleu, pour y parvenir plus facilement…ou plus vite !

1)Gémir facilite l’orgasme :

S’exprimer, parler, gémir, facilite l’orgasme ! Non seulement cela permet d’indiquer à son partenaire s’il est sur la bonne voie, mais “s’exprimer libère, diffuse, amplifie l’énergie et le plaisir”, indique une étude menée par le Dr Leleu. Si vous n’osez pas de peur de déranger vos voisins, isolez vos cloisons ou mettez de la musique. A contrario, “le silence bloque l’énergie et le plaisir !”, ajoute le sexologue.

2)Se masturber :

Il ne s’agit pas d’en faire un sport. Vous devez connaître votre corps et votre sexe. Et pour cela, vous devez les explorer. Le moyen le plus efficace est la masturbation. Il est vivement conseillé de la pratiquer en couple. D’autre part, plus le sexe est stimulé, plus il est sensible et réactif. Le vagin étant à l’intérieur, il n’a jamais été sollicité avant votre vie sexuelle. Il est donc “endormi” et il faut plusieurs années pour le réveiller. “Une femme éveillée peut jouir aussi vite qu’un homme”, explique le Dr Leleu.

3)La position d’Andromaque :

L’orgasme vaginal n’est pas facile à atteindre. Il survient généralement au terme d’années d’éveil. Pour y parvenir, il est vivement conseillé de stimuler le clitoris pendant la pénétration. La position d’Andromaque (femme assise sur l’homme) est aussi très propice. Elle “crée un réflexe pavlovien. Petit à petit, le cerveau et l’organisme associent alors la pénétration et le plaisir “, explique le Dr Leleu. Résultat : un orgasme vaginal plus rapide !

4)Déverrouiller son bassin :

Par la maîtrise des mouvements du bassin, en ondulant, en faisant des huit, des cercles… il est possible de l’orienter en fonction des zones sensibles du vagin. De cette façon, chaque partie réactive du sexe peut être sollicitée, ce qui accentue la jouissance. “Le fait de bouger, d’avoir des mouvements rythmiques, est une source de plaisir que l’on appelle plaisir kinesthésique”, précise le spécialiste.

5)Faire le vide :

Pour favoriser l’orgasme, il est indispensable de vider son esprit de tous les tracas quotidiens… Prendre un bain ou un verre de vin avant de faire l’amour peut aider… Débrancher le téléphone ou tout ce qui peut interrompre les ébats aussi !

Conseil : “Vivre l’instant présent en se contentant d’éprouver les sensations, de visualiser ce qui se passe en vous, rien de tel pour exciter et se concentrer sur vos sensations”.

6)Lire des ouvrages coquins :

Instaurer un climat érotique en laissant s’exprimer ses fantasmes stimule la libido. Le cerveau et l’imagination jouent un rôle très important dans la survenue de l’orgasme. Il permet au cerveau de libérer des hormones : sérotonines, endorphines, dopamines…qui déclenchent le plaisir et l’orgasme.

Il est aussi conseillé d’exprimer ses désirs, ses envies et préférences… Cela permet d’instaurer une complicité avec son partenaire. Résultat : d’un univers sexuel approfondi et d’un cerveau stimulé découle un orgasme plus rapide.

7)Déculpabiliser :

“Avoir un orgasme n’est pas un devoir. Pas d’obligation de résultat, l’orgasme n’est pas systématique… Il est seulement possible”, martèle le Dr Leleu. Si un homme reproche à sa partenaire de ne pas jouir, sachez que dans ce domaine, la responsabilité reste toujours partagée.

Les carcans inculqués par l’éducation, la religion, la culture sont autant d’entraves à l’épanouissement sexuel féminin. Si vous êtes avec l’homme que vous aimez et qui vous aime, vous devez alors vous en libérer. La femme a tendance à faire passer le plaisir de son partenaire avant le sien, ce qui entrave son orgasme… Mais à tort, car en se consacrant plus au sien, en jouissant jusqu’à l’orgasme, elle décuple celui de son partenaire !

8)Muscler son périnée :

Le périnée, “ce muscle très puissant du bassin qui assure le maintien des organes, provoque l’orgasme vaginal s’il est vaillant”, selon le Dr Leleu. Il “moule”, exerce des pressions rythmées sur le pénis qui répond en palpitant.

Test de tonicité :
Mettre deux doigts accolés dans le vagin et contracter, s’ils sont comprimés ou difficiles à retirer, c’est qu’il est assez puissant. En revanche, s’ils ne le sont pas ou pire, s’il y a de l’espace, musclez-le ! Alterner contraction et décontraction du périnée, 10 fois de suite, enchaînez trois séries par jour la première semaine, quatre séries par jour la seconde semaine, etc.

9)Respirer :

Bien respirer permet de relâcher toute la tension musculaire ou nerveuse et de se laisser aller au plaisir. Puis, “en respirant à deux, en se calant sur le souffle de son partenaire, on se ’répond’, ce qui permet d’être en accord et de ne faire plus qu’un”, à en croire le Dr Leleu. Enfin, alors qu’”une respiration profonde entraîne une meilleure diffusion du plaisir, mal respirer bloque l’orgasme “, ajoute le sexologue.

10)Faire du sport :

On peut augmenter sa libido et son plaisir grâce à la pratique d’un sport. Il accroît la production d’endorphines par le cerveau, dont l’action est directement liée au désir et au plaisir. De plus, la pratique d’un sport augmente la bonne circulation du flux sanguin en général, a fortiori dans les organes génitaux… Conséquence : L’activité physique augmente l’irrigation de vos parties érectiles et décuple votre plaisir. Résultat : Le corps est naturellement “dopé”.

Times Gbn

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE