8 dangers pendant la grossesse

8 dangers pendant la grossesse

0
PARTAGER

La grossesse est un moment unique et délicat qui demande une vigilance particulière. Certaines complications peuvent en effet venir gâcher notre plaisir: elles sont souvent liées à l’historique ou à l’âge de la future maman ou bien à la survenue d’infections diverses. L’hygiène de vie, quant à elle, ainsi que quelques changements d’habitudes, permettent d’éviter un certain nombre de dangers, même s’il n’est pas toujours facile d’accepter le chamboulement! Voici des risques les plus fréquents auxquels peut faire face la femme enceinte.

Grossesse à risque

Environ 15 % des grossesses sont considérées à risque et nécessitent un suivi médical particulier. On met en place une surveillance rapprochée même si, au final, tout peut très bien se dérouler. C’est une démarche préventive en fonction des antécédents et des facteurs liés à la future maman. Pour elle, on parle de grossesse à risque lorsqu’elle:

– a déjà connu plusieurs fausses couches, accouchements prématurés ou antécédents de grossesse pathologique,

– est âgée de moins de 16 ans ou de plus de 35 ans,

– est malade, par exemple atteinte de diabète, d’une pathologie cardiaque ou rénale.

À noter : certaines grossesses à risque nécessitent même un suivi dans des maternités de niveau 3 (équipées pour des situations jugées complexes et graves).

Grossesse tardive

Si les grossesses tardives sont de plus en plus fréquentes (les femmes font aujourd’hui plus de longues études supérieures), elles n’en restent pas moins à risque dès l’âge de 35 ans. C’est d’ailleurs à partir de ce stade que l’on recense le plus d’accouchements prématurés et de césariennes. D’autres risques sont également à prendre en compte, comme:

– l’anomalie chromosomique,

– notamment la trisomie 21,

les pathologies associées à la grossesse, telles que le diabète ou l’hypertension.

L’alcool

La consommation d’alcool doit être bannie dès le début de la grossesse car elle entraîne des risques importants pour le bébé. L’alcool ingéré par la future maman passe en effet directement du placenta dans le sang du fœtus et il peut avoir des conséquences sérieuses, comme des troubles du développement des cellules chez lui, en particulier des cellules du système nerveux:

– malformations (cardiaques, cérébrales ou du squelette),

– retards de croissance,

– anomalies faciales,

– troubles de l’apprentissage,

– risques de fausse couche ou accouchement prématuré pour la maman.

Le tabac

Les conséquences du tabagisme sur le fœtus sont particulièrement importantes et il est fortement recommandé aux femmes enceintes de cesser de fumer ou, si elles n’y parviennent vraiment pas, de fumer le moins possible. La liste des risques liés au tabac est longue, pour la maman comme pour bébé :

– fausse couche,

– grossesse extra-utérine,

– accouchement prématuré,

– hémorragies,

– mort fœtale in-utero,

– infection respiratoire et asthme,

– retard de croissance,

– malformations cardiaque, urinaire, du squelette,

– troubles psychomoteurs et intellectuels. L’arrêt du tabac est souvent très difficile, mais il en vaut la peine… La prise de substituts nicotiniques est possible, renseignez-vous. Courage!

La grippe

Elle touche malheureusement 15 % des futures mamans chaque année et doit être prise au sérieux dès l’apparition des premiers symptômes. C’est pourquoi le vaccin anti-grippal est particulièrement conseillé, y compris et surtout chez la femme enceinte. L’accouchement prématuré est une conséquence fréquente lorsque la grippe est contractée pendant la grossesse.

La scarlatine

Même si cette maladie est aujourd’hui rare en France, le risque nul n’existe pas. Si une femme enceinte attrape la scarlatine, elle doit être traitée comme toute autre personne avec un traitement antibiotique qui ne présente pas de contre-indication liée à la grossesse. La scarlatine se déclare souvent brutalement, par une fièvre élevée, un gonflement douloureux des ganglions du cou comme pour une angine, puis une éruption cutanée. Sans traitement antibiotique, la fièvre peut être responsable de complications lors de la grossesse:

– accélération du rythme cardiaque,

– atteinte rénale.

La toxoplasmose

La toxoplasmose peut avoir de lourdes conséquences chez la femme enceinte et sur le futur bébé, surtout si elle est contractée lors du 1er trimestre de grossesse. Elle est due à un parasite, qui se trouve principalement :

– dans la viande crue (ou très peu cuite) n’ayant pas été congelée,

– dans certains fruits et légumes non ou mal lavés,

– dans les déjections des chats. Si la future maman n’a jamais contracté cette maladie, et donc n’est pas immunisée, elle doit faire se faire contrôler par une prise de sang tous les mois, pour éviter tout risque d’anomalie cérébrale, oculaire ou hépatique pour le fœtus.

La listériose

Le plus souvent, l’homme contracte la listériose en consommant des aliments contenant la bactérie, comme dans :

– la charcuterie,

– le lait cru,

– les fromages au lait cru,

– la viande crue (ou mal cuite),

– les végétaux crus. Elle se traduit par de la fièvre, de la fatigue et des douleurs généralisées. Si la future maman est contaminée pendant sa grossesse, la bactérie traverse le placenta et peut entraîner de nombreux dangers chez bébé ou pour la grossesse elle-même :

– mort in-utéro,

– fausse couche,

– souffrance fœtale et risque d’accouchement prématuré,

– septicémie chez bébé à la naissance,

– méningite,

– atteinte du foie ou des poumons.

 

Source: ooreka.fr

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE