7 astuces qui permettent de préserver une bonne hygiène intime

7 astuces qui permettent de préserver une bonne hygiène intime

0
PARTAGER

Les astuces pour préserver son hygiène intime sont nombreuses, mais pas forcément adaptées à cette zone fragile. Voici mesdames 7 astuces pour une hygiène intime optimale et pour prévenir les infections vaginales.

Avoir une alimentation saine

La santé de votre vagin peut être favorisée grâce à une alimentation saine et équilibrée, et à une consommation d’eau suffisante (1,5L au minimum par jour). . Essayez également de réduire le plus possible votre consommation de sucre, qui favorise aussi la prolifération des bactéries. Les aliments riches en vitamine E ont des propriétés antioxydantes qui aident à préserver une bonne qualité de la peau tout en permettant un bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, le brocoli, l’avocat, les légumes verts, les fruits de mer, l’huile d’olive, la courge, le potiron, la mangue ou les noisettes sont à privilégier car ces aliments constituent d’excellentes sources de vitamine E.

Porter des sous-vêtements en coton

Les parties intimes préfèrent le coton ! Cette matière absorbe l’humidité et permet à la peau de respirer… Vous devez éviter au maximum les matières en lycra qui favorisent la sudation et la prolifération des bactéries.

Éviter les douches vaginales

Le niveau de pH de votre vagin peut être perturbé à cause des douches vaginales. Les douches réduisent l’acidité du vagin et favorisent l’apparition de bactéries. Si vous constatez que votre vagin a une forte odeur, consultez un médecin ou un gynécologue. Évitez d’utiliser des savons agressifs pour nettoyer votre vulve ou l’intérieur de votre vagin car ils vont perturber l’équilibre naturel de votre pH.

Utiliser des préservatifs

Le préservatif est le moyen le plus efficace pour se protéger d’une MST et prévenir une grossesse. Certaines études montrent que l’utilisation des préservatifs aide à préserver les bonnes bactéries naturellement présentes dans le vagin qui permettent de lutter contre les infections à levure, bactériennes et urinaires.

Fuir certains aliments

Il est conseillé de limiter (voire bannir) la consommation de certains aliments comme le pain blanc, le sucre… mais aussi la viande rouge. Essayez d’éviter les acides gras trans présents dans les viennoiseries, les aliments transformés, les biscuits, les frites, etc.

Limiter les antibiotiques

Les antibiotiques détruisent des lactobacilles qui aident le vagin à rester en bonne santé. Par exemple, si vous prenez des antibiotiques pour traiter une infection, il faut consommer en parallèle des probiotiques comme le yaourt grec, le kéfir, etc. Ils sont considérés comme des antibiotiques naturels car ils éliminent les mauvaises bactéries sans s’attaquer aux bonnes bactéries naturellement présentes dans l’organisme.

Éviter le savon

Le lavage corporel avec un savon parfumé peut être très agréable, cependant, il ne devrait pas être utilisé pour l’hygiène de vos parties génitales. Le savon peut assécher la peau sensible située autour de la vulve. Il suffit de rincer cette partie avec un peu d’eau tiède pour minimiser le risque d’infection et éviter les mauvaises odeurs.

 

 

Florence Bayala

 

 

 

 

Afrique femme

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE