4 manières de convaincre votre moitié de changer de style

4 manières de convaincre votre moitié de changer de style

1
PARTAGER

Vous l'adorez mais votre moitié n'a pas l'air très encline aux efforts vestimentaires. Voici quatre manières d'améliorer son style sans en avoir l'air.

Alors oui, c'est vrai, ça sonne un peu superficiel, et même vos amies trouvent vos préoccupations un peu futiles. Mais vous ne demandez pas la lune, juste que votre partenaire fasse un petit peu attention à son apparence, ou vous donne au moins l'impression d'avoir fait un effort pour vous. Il existe quelques solutions simples pour lui faire changer de style en douceur. Si vous êtes assez adroite, il/elle pourrait même ne pas s'en rendre compte. 

1. Faites-lui des cadeaux

Les meilleurs cadeaux sont ceux que l'on prend plaisir à offrir. Tant pis si votre chéri(e) a demandé une console, un voyage ou un nouvel iPhone à l'approche de son anniversaire : ses amis se feront une joie de lancer une cagnotte en ligne pour subvenir à ses besoins secondaires. 

La tentation sera grande de lui offrir ce que vous rêvez de le/la voir porter, sans prendre ses goûts en considération. Calmez votre enthousiasme : tout est question de mesure et d'agilité. Lui offrir un vêtement qui restera dans son dressing serait contre-productif (et une perte d'argent, disons-le). Votre message passerait de manière trop claire et vous risqueriez de braquer votre bien-aimé(e) à jamais. Sachez trouver le juste milieu entre ce que vous aimez et ce qu'il/elle pourrait aimer porter. 

2. Accompagnez-le/la faire ses achats

Attaquez le problème à sa source : dans les rayons des magasins de vêtements. Ne lui annoncez surtout pas que vous avez décidé de l'accompagner, comme si la sortie était un événement : là encore, vous risqueriez de le/la braquer et il/elle s'attendra à une journée infernale. Attendez qu'il/elle vous dise "je dois aller m'acheter des fringues, samedi" et proposez-lui innocemment de l'accompagner. 

Une fois dans les rayonnages, ne lui donnez pas le sentiment d'être oppressé(e). Laissez-le/la choisir et contentez-vous de suggestions. Si il/elle n'est pas réceptif-ve, permettez-vous d'être un peu plus insistante. A priori, il/elle viendra d'elle/lui-même vous demander votre avis sur ce qui aura retenu son attention. Là, quartier libre : dites franchement ce que vous pensez du vêtement, et s'il ne vous plaît pas, proposez une autre pièce. En gros, dites gentiment qu'il/elle ne peut décemment pas porter ce qu'il/elle a choisi. 

3. Lâchez un "j'aime pas trop les bonnets" (l'air de rien)

Ou les joggings, ou les shorts, ou les débardeurs, ou n'importe quelle autre horreur vestimentaire dont il/elle a fait sa marque de fabrique. Ne soyez pas dans l'attaque directe : lorsque vous le/la voyez enfiler l'objet, dites simplement, d'un air quasi songeur, que vous n'aimez pas trop. Faites comme si cette remarque vous étiez directement adressée.

Il n'est pas dit que cela fonctionnera, mais cela peut aider. Avec un peu de chance, la réflexion lui restera en tête. Sinon, vous pouvez aussi lui poser quelques questions du style "pourquoi tu n'essayes pas *insérez ici l'article que vous aimeriez qu'il porte* ? Cela t'irait tellement bien !"

4. Soyez toujours dans la valorisation

Ne lui dites pas qu'il/elle a l'air d'un(e) plouc avec les habits qu'il/elle porte. Dites-lui simplement : "Tu serais teeeeeeellement" plus canon si tu portais autre chose à la place." Vouloir lui donner envie d'être au top à vos yeux ne signifie pas que vous devez bousiller son assurance. Et si vous êtes vexante, votre mec ou copine n'aura pas envie de vous faire plaisir. 

Encore une fois, votre objectif ne peut pas lui être révélé. Il/elle risquerait de se sentir diminué(e), et vous ne voulez pas le/la mettre mal à l'aise. Encouragez votre moitié, dans l'ombre, à s'engager sur la route du style. 

Malgré tous ces conseils, sachez vous rappeler que vous ne sortez pas avec ce garçon ou cette fille pour ses vêtements. Votre complicité vaut bien plus que l'image qu'il/elle renvoie. Même si l'aider à s'améliorer ne fera de mal à personne. Ni à vous, ni à votre partenaire. 

 

Source : girl.fr

 

 


Femme Afrique

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE