Tueur silencieux: Le VIH se répand parmi les djihadistes de Daech à...

Tueur silencieux: Le VIH se répand parmi les djihadistes de Daech à Mossoul

0
PARTAGER

Dans l’hôpital du nom « d’Ibn Sina » situé dans la ville de Mossoul dans le nord de l’Irak, les membres de Daech remplissent toute une section mise en quarantaine. Ces militants sont infectés par le VIH et leur nombre serait en hausse, selon une source à l’hôpital qui a révélé l’information à Sputnik.

Une source à l’hôpital de Mossoul, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré qu’il y a actuellement 23 personnes infectées par le VIH dans les rangs de Daech.

Selon les données de la source, il y a environ un an, le 23 Août, 2015, trois patients d’origine asiatique ont été signalés positifs au VIH. Aujourd’hui, ce nombre a atteint 23 personnes. Récemment, l’hôpital a reçu six jeunes nouveaux arrivants, qui ont récemment rejoint Daech.

« Daech interdit le personnel de l’hôpital Ibn Sina d’entrer dans la salle où les personnes infectées par le SIDA sont situées. La plupart de ces mercenaires sont d’origine asiatique. Seuls les médecins étrangers qui travaillent pour Daech viennent rendre visite à ces patients », a ajouté la source.

Les médias locaux et des journalistes ont accusé à plusieurs reprises accusé les militants de Daech de s’être livrés à des relations de même sexe et de violer des adolescents, en dépit du fait que ces terroristes exécutent des personnes en les jetant des toits sur des accusations de sodomie.

Selon les médecins de l’hôpital, c’est la raison pour laquelle le VIH se répand parmi les militants.

La source a également expliqué que les militants sont pris en charge un centre médical séparé de l’hôpital où ils traitent les patients infectés avec des chimiothérapies.

Source: Sputnik News

africa24.info

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE