Trafic de drogue: deux étudiants mauriciens condamnés en Chine

Trafic de drogue: deux étudiants mauriciens condamnés en Chine

0
PARTAGER

La nouvelle est tombée comme un couperet pour les familles de deux étudiants en médecine en Chine. Arshad Mohamed Mahamoodally et Keshav Bowaneedin ont été reconnus coupables de trafic de drogue à Guangzhou. Dans un jugement rendu le 7 juin par la cour de cette ville de Chine, Arshad Mohamed Mahamoodally a été condamné à neuf ans de prison. Son ami a, lui, écopé de sept ans de prison. Les deux étudiants ont interjeté appel.

Selon nos renseignements, le délit a été commis en octobre 2015 en Chine. Selon l’accusation, les deux étudiants mauriciens se sont rendus dans une autre province de Chine d’où ils ont expédié, par voie postale, un colis contenant de la drogue, plus précisément du«benzédrine», dissimulée dans un jouet (une petite voiture).

Ils ont été arrêtés le 28 octobre 2015. Le tribunal de Guangzhou n’a pas accepté leur demande de remise en liberté provisoire. Poursuivis pour trafic d’«ice drug», ils avaient plaidé non coupables.

Lors du procès, l’accusation s’est basée sur les témoignages de vendeurs de tickets d’autobus et d’employés de la poste pour établir la culpabilité de ces deux Mauriciens. Les vendeurs ont affirmé avoir vu les deux étudiants acheter des tickets d’autobus. Les employés de la poste ont, eux, indiqué avoir vu les accusés à l’intérieur de la poste. Se fondant sur les preuves apportées par les témoins, le magistrat les a reconnus coupables de trafic de drogue.

Les parents d’Arshad Mohamed Mahamoodally et Keshav Bowaneedin se trouvent actuellement en Chine afin d’entreprendre des démarches pour accélérer les procédures d’appel. Ils disposent de dix jours seulement pour entamer les démarches administratives.

D’après nos recoupements, les deux étudiants étaient en dernière année d’université et avaient déjà pris part aux examens. S’ils n’avaient pas été arrêtés, ils seraient probablement déjà rentrés au pays, avance notre source.

Source

africa24.info

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE